Trop de vitamine B12 : Causes, symptômes et prévention

La vitamine B12 se démarque comme un nutriment indispensable au renouvellement cellulaire, et joue un rôle clé pour le bon fonctionnement de l’organisme. Néanmoins, attention aux excès, car trop de vitamine B12 indique un déséquilibre nutritionnel, et peut causer des troubles de santé.

En effet, des taux trop élevés de vitamine B12 peuvent être l’origine de diverses pathologies. Bien que la cobalamine soit facilement éliminée par l’organisme, trop de vitamine B12  produit des effets secondaires indésirables. Vous voulez éviter d’avoir trop de vitamine B12 dans le sang, et souhaitez tirer profit au maximum de ce nutriment ? On vous dit tout !

Eléments clés

  • Certaines affections de santé, tels que les problèmes de foie, troubles  rénaux, voire certains cancers, peuvent accélérer le processus d’accumulation de vitamine B12 au sein de l’organisme.
  • Des taux de vitamine B12 trop élevés peuvent avoir un impact néfaste et des effets indésirables sur la peau, mais aussi au niveau rénal et intestinal.
  • L’usage de suppléments de vitamine B12 est rarement source d’excès de cobalamine au sein de l’organisme. Cela dit, il est conseillé de consommer les suppléments dans le respect des recommandations d’usage, et sous surveillance médicale en cas de troubles de santé.

Tout ce que vous devez savoir si vous avez trop de vitamine B12

Comme mentionné précédemment, trop de vitamine B12 au sein de l’organisme est un indicateur de déséquilibre de santé. De plus, notez que l’accumulation de ce nutriment peut être à l’origine de symptômes indésirables. Aussi, gardez les yeux ouverts, et poursuivez votre lecture pour savoir comment éviter d’avoir trop de vitamine B12 dans le sang !

Les trouble de santé au niveau rénal, comme au foie, voire certains cancers, peuvent accélérer l’accumulation de vitamine B12 au sein du corps humain. (Source : Lightfieldstudios: 110626402/ 123rf.com)

Pourquoi a-t-on trop de vitamine B12 ?

La vitamine B12 est une vitamine hydrosoluble, ce qui implique qu’elle peut être directement éliminée par l’urine, une fois métabolisée par notre organisme. Raison pour laquelle, il est rare que trop de vitamine B12 soit uniquement du à une consommation excessive (1, 2).

Néanmoins, il est possible d’avoir trop de vitamine B12 au sein de l’organisme des suites de certaines pathologies. Ces excès peuvent être aggravés par la prise de suppléments, c’est pourquoi les personnes présentant les pathologies suivantes doivent contrôler leur taux de vitamine B12 régulièrement (3, 4) :

  • Troubles rénaux
  • Cancer des tissus cellulaires qui composent le sang (risque de leucémie) (5)
  • Maladies hépatiques
  • La maladie de Vaquez ou Polycythemia Vera (maladie à l’origine d’un excès de globules rouges dans le sang) (6)
  • Consommation excessive de vitamine B12 (surtout en injections)

Si jamais vous souhaitez avoir recours à une supplémentation en vitamine B12, mais souffrez de ce type de pathologies, il est capital de consulter votre médecin et prendre des suppléments, sous surveillance médicale uniquement. En effet, il est probable que votre corps absorbe mal la vitamine B12 et finisse par l’accumuler, d’où l’importance du suivi.

Que signifie avoir trop de vitamine B12 ?

Les apports journaliers recommandés en vitamine B12 pour un adulte en bonne santé sont de 2,4 mcg par jour (7). Pour les personnes qui suivent une alimentation omnivore saine et équilibrée, il est possible de combler leur apports, sans avoir recours à la supplémentation.

Néanmoins, les personnes qui ne consomment pas suffisamment de vitamine B12 via leurs apports alimentaires, ou ont des difficultés d’absorption ont grand intérêt à avoir recours à la supplémentation : mais dans quelles quantités ?

Il a été démontré que le dosage moyen recommandé pour les adultes en bonne santé était de 2 mg par jour… et jusqu’à 1 000 fois plus ! Dans le cas des injections cependant, la prise journalière ne devrait pas dépasser 1 mg (8). Ne dépassez jamais les apports journaliers recommandés, sauf en de prescription exceptionnelle, sous peine d’avoir rapidement trop de vitamine B12.

Si jamais vous commencez à souffrir de douleurs, gonflements, rougeurs, démangeaisons ou écoulements au niveau de vos zones d’injection, consultez un médecin au plus vite. (Source : Keenan: 99C5lrAyxpQ/ Unsplash.com)

Comment savoir si on a trop de vitamine B12 dans le sang ?

Tout d’abord, gardez à l’esprit qu’avoir trop de vitamine B12 dans le sang n’est pas le fruit du hasard, et généralement un indicateur d’autres problèmes de santé. C’est pourquoi les symptômes des excès de vitamine B12 ne sont pas réellement bien définis à ce jour.

Cela dit, un cas clinique récent de 2020 a mis en évidence les effets indésirables d’un surdosage de vitamine B12, utilisée en traitement contre l’anémie d’une patiente à l’hôpital (9). Dans ce cas précis, suite à des injections de cyanocobalamine (vitamine B12 synthétique), la patiente a souffert de symptômes divers, tels que :

  • Acné
  • Palpitations
  • Anxiété
  • Apparition de rougeurs sur le visage
  • Migraines et maux de tête
  • Insomnie

D’autres symptômes légers à modérés ont été mis en évidence, suite à une consommation de vitamine B12 à dosage variable. En l’occurrence, On souligne l’apparition de malaises gastro-intestinaux, sensations de picotements, fièvre, douleurs articulaires, inflammations de la langue, démangeaisons ou rougeurs (10).

Il est impératif de consulter votre médecin en cas de difficultés respiratoires, douleurs thoraciques, sensations de faiblesse musculaire et soif accrue, mictions plus fréquentes ou infections urinaires.

Trop de vitamine B12 : effets indésirables

Au-delà des effets secondaires les plus fréquents, certaines études ont démontré que trop de vitamine B12 pouvait également avoir des répercussions néfastes sur l’organisme à long-terme, notamment :

  • Répercussions sur la peau : des études ont mis en évidence une apparition de troubles de l’acné, suite à de fortes doses de vitamine B12 administrée sous forme d’injections, suppléments, ou en association avec la vitamine B6 (11, 12).
  • Au niveau rénal : les scientifiques soulignent que trop de vitamine B12 pourrait aggraver les dommages des troubles rénaux pré-existants, chez les personnes diabétiques (13).
  • Action sur le microbiote intestinal : certes, la vitamine B12 est essentielle pour le bon développement de nos bactéries intestinales (14). Cependant, la méthylcobalamine et cyanocobalamine (molécules de vitamine B12) ont été identifiées  comme néfastes pour la prolifération et métabolisme des  bactéries (15). Les études sont toujours en cours sur les dommages de la vitamine B12 sur l’équilibre du microbiote intestinal .
Si vous poursuivez un régime alimentaire omnivore équilibré, avec un bon état de santé général, alors nul besoin d’avoir recours à des suppléments en vitamine B12 – sauf indication contraire de votre médecin. (Source : Yewell: UaQCpG0frpI/ Unsplash.com)

Qui devrait éviter de prendre trop de vitamine B12 en suppléments ?

De manière générale, si jamais vous poursuivez un régime alimentaire omnivore équilibré, et jouissez d’un bon état de santé général, alors nul besoin de recourir à la supplémentation en vitamine B12 – sauf indication contraire de votre médecin. De plus, gardez à l’esprit qu’en fonction de votre profil médical, la prise de vitamine B12 peut avoir un impact néfaste sur votre santé, notamment en cas de (16) :

  • Allergie ou intolérance au cobalt, ou à la cobalamine
  • Interventions chirurgicales cardiaques
  • Maladie de Leber (maladie héréditaire qui provoque des troubles oculaires, allant jusqu’à la perte de la vue) (17)
  • Troubles du système sanguin (polycythémie ou leucémies)
  • Traitement médicamenteux au chloramphénicol

Vitamine B12 : quelle vitamine et comment bien la prendre ?

Certes, la vitamine B12 est riche en innombrables bienfaits pour le corps humain. Cependant, il est essentiel de bien identifier le type de vitamine utile à notre organisme, ainsi que son meilleur mode d’administration, pour tirer le meilleur parti de ses propriétés.

Comment avoir assez de vitamine B12 grâce à l’alimentation ?

Pour les personnes au régime omnivore, il est des plus faciles de fournir à l’organisme des apports journaliers suffisants en vitamine B12, grâce aux apports alimentaires uniquement. A suivre,  voici un résumé des aliments à plus forte concentration en ce nutriment (18) :

AlimentsTeneur en vitamine B12 pour 100 grammes (en mcg)Quantité en gramme par portion  Teneur en vitamine B12 par portion (en mcg)
Foie d’agneau84125105
Foie de poulet5612570
Foie de veau46,812558
Sardines28,424068
Moules22,125052
Poulpe2015030
Jambon Serrano19,168015
Huîtres16,1550 (par unité)8
Camembert2,6401,04
Oeufs de poule2,558 (gros oeuf)1,45
Céréales enrichies petit-déjeuner0,6-1,7400,24 – 0,68
Lait demi-écrémé0,4259 (250 ml)1,03
Yaourt écrémé0,41250,5
Boisson végétale au soja enrichie0,38259 (250 ml)0,98

C’est pourquoi, si vous suivez un régime végan ou végétarien, il est probable que vous souffriez d’apports journaliers insuffisants en vitamine B12, car les principales sources sont des aliments d’origine animale.

Quand a-t-on besoin de suppléments en vitamine B12 ?

En fonction de votre mode d’alimentation, habitudes de vie et état de santé, vous pouvez avoir besoin de recourir à la supplémentation en vitamine B12 afin de combler vos apports journaliers, notamment en cas de :

  • Régime alimentaire végétarien ou végan strict
  • Maladies chroniques ou auto-immunes, comme le lupus
  • Malnutrition
  • Troubles gastro-intestinaux suite à des difficultés d’absorption de la vitamine B12 (interventions chirurgicales ou maladies coeliaques)
  • Périodes de grossesse ou allaitement

Certains suppléments de vitamine B12 possèdent une meilleure biodisponiblité, en fonction de leur format et mode d’administration. C’est pourquoi notre formulation de suppléments de vitamine B12 liposomale Sundt Nutrition sous forme de spray nasal représente une excellente alternative à qualité d’absorption élevée – pour booster vos taux de vitamine B12 de manière rapide, et durable. Grâce à notre spray nasal SUNDT, la vitamine B12 administrée ne transite pas par le système digestif – une véritable aubaine pour toute personne qui souffre de troubles intestinaux, ou vient de subir une chirurgie bariatrique (obésité).

Toute personne qui a subi une intervention cardiaque peut subir les effets indésirables des suppléments de vitamine B12. (Source : Yarmolovich: 111498487/ 123rf.com)

Comment prendre la vitamine B12 ?

Si jamais vous cherchez à booster vos taux de vitamine B12, misez sur les suppléments, ou injections. Gardez en tête les recommandations d’usage suivantes, pour une prise de suppléments responsable et maîtrisée :

Suppléments

  • La vitamine B12 possède une meilleure qualité d’absorption si elle est consommée à jeun, privilégiez donc la prise journalière avant le petit-déjeuner
  • Si jamais vous optez pour les comprimés sublinguaux, faites les bien fondre sous la langue, sans jamais les croquer
  • Vous avez opté pour la vitamine B12 en spray ? Suivez attentivement les instructions du fabricant et de votre médecin, pour en tirer le meilleur parti !
  • Pour la supplémentation en solution liquide : ne pas la combiner avec de l’eau, ou des jus. Suivez bien les instructions de la marque, afin de bénéficier uniquement  des bienfaits de la supplémentation

Injections

  • Ce mode d’administration est uniquement délivré sous prescription médicale, et réalisé par un spécialiste de santé
  • Si jamais votre médecin référent a donné son autorisation pour la pratique d’injections autonomes : prêtez une attention toute particulière à l’ensemble des recommandations
  • Attention à ne pas gratter la zone d’injection, pour éviter tout éventuel risque d’infection
  • Si jamais des effets secondaires telles que des douleurs, inflammations, rougeurs, piqures, démangeaisons ou infections voient le jour au niveau de la zone d’injection : consultez immédiatement votre médecin

C’est quoi exactement la vitamine B12 liposomale ?

La vitamine B12 est de nature hydrosoluble. A savoir, un nutriment facilement éliminé par l’urine, qui ne s’accumule pas au sein du corps humain. Une bonne nouvelle, de manière générale, pour ceux qui veulent équilibrer leur taux, sans risquer d’avoir trop de vitamine B12.

La vitamine B12 liposomale se démarque par sa composition à la fois hydrosoluble, et liposoluble. A savoir, que la vitamine B12 liposomale peut tout autant se mélanger à l’eau qu’aux graisses, et bénéficie d’une meilleure biodisponilité et durabilité. Le graal pour ceux qui présentent des taux de vitamine B12 faibles, afin de profiter des bienfaits des suppléments, tout au long de la journée.

Ces propriétés sont le fruit de la technologie liposomale, qui consiste à encapsuler la vitamine B12 dans des sphères de liposomes qui vont les protéger et transporter jusqu’à leur zone d’action, et ainsi faciliter leur absorption. Vous ne la connaissez pas encore ? Découvrez notre vitamine B12 liposomale Sundt Nutrition, pour profiter de ses multiples bienfaits !


Nos conclusions

Trop de vitamine B12 peut s’avérer dangereux pour notre état de santé, au vu de l’ensemble des effets indésirables, et pathologies liées à cet excès. Dans certains cas (rares), les dommages peuvent être uniquement causés par le mode d’administration de la vitamine B12, sous forme d’injections.

Certains régimes alimentaires ou habitudes de vie, peuvent aussi être à l’origine de faibles taux de vitamine B12. Dans ce cas, la supplémentation en vitamine B12, sous forme de suppléments ou injections, est des plus profitables pour conserver un bon état de santé général, et retrouver des taux suffisants. Faites le nécessaire pour maintenir des taux moyens de ce précieux nutriment : à savoir ni trop de vitamine B12, ni pas assez… Et n’hésitez pas à miser sur la vitamine B12 liposomale Sundt Nutrition, pour bénéficier d’une excellente biodisponibilité !

Vous souhaitez informer vos amis de l’impact sur l’organisme d’avoir trop de vitamine B12 ? N’hésitez pas à partager cet article avec eux sur les réseaux sociaux. Enfin, si vous avez une question ou opinion à ce sujet, laissez nous votre avis en commentaire, merci !

(Source de l’image principale : Grechaniuk: 121683205/ 123rf.com)

Références(18)

  1. Personal de MedlinePlus. Vitamina B12: MedlinePlus enciclopedia médica [Internet]. MedlinePlus. U.S. National Library of Medicine; 2020.
  2. Personal de Mayo Clinic. Leucemia [Internet]. Mayo Clinic. Mayo Foundation for Medical Education and Research; 2018
  3. Andrès E, Serraj K, Zhu J, Vermorken AJ. The pathophysiology of elevated vitamin B12 in clinical practice. QJM. 2013 Jun;106(6):505-15.
  4. Zulfiqar AA, Andres E, Lorenzo Villalba N. Hipervitaminosis B12. Nuestra experiencia y una revisión [Hypervitaminosis B12. Our experience and a review]. Medicina (B Aires). 2019;79(5):391-396.
  5. Personal de MedlinePlus. Policitemia vera: MedlinePlus enciclopedia médica [Internet]. MedlinePlus. U.S. National Library of Medicine; 2020.
  6. Andrès E, Serraj K, Zhu J, Vermorken AJ. The pathophysiology of elevated vitamin B12 in clinical practice. QJM. 2013 Jun;106(6):505-15.
  7. Office of Dietary Supplements - Vitamin B12 [Internet]. NIH Office of Dietary Supplements. U.S. Department of Health and Human Services; 2020.
  8. Personal de la universidad de Oregon. Vitamin B12 [Internet]. Linus Pauling Institute. 2020.
  9. Morales-Gutierrez J, Díaz-Cortés S, Montoya-Giraldo MA, Zuluaga AF. Toxicity induced by multiple high doses of vitamin B12 during pernicious anemia treatment: a case report. Clin Toxicol (Phila). 2020.
  10. Vitamin B12 Side Effects: Common, Severe, Long Term [Internet]. Drugs.com. 2020.
  11. Sherertz EF. Acneiform eruption due to "megadose" vitamins B6 and B12. Europe PMC. 1991.
  12. P; BIO. Vitamin B12-induced acneiform eruption [Internet]. Cutaneous and ocular toxicology. U.S. National Library of Medicine; 2013.
  13. House AA, Eliasziw M, Cattran DC, Churchill DN, Oliver MJ, Fine A, Dresser GK, Spence JD. Effect of B-vitamin therapy on progression of diabetic nephropathy: a randomized controlled trial. JAMA. 2010.
  14. Degnan PH, Taga ME, Goodman AL. Vitamin B 12 as a Modulator of Gut Microbial Ecology. Cell Metabolism. 2014;20(5):769–78.
  15. Xu Y, Xiang S, Ye K, Zheng Y, Feng X, Zhu X, et al. Cobalamin (Vitamin B12) Induced a Shift in Microbial Composition and Metabolic Activity in an in vitro Colon Simulation. Frontiers in Microbiology. 2018;9.
  16. Personal de WebMD. Vitamin B12: Uses, Side Effects, Interactions, Dosage, and Warning [Internet]. WebMD. WebMD; 2020.
  17. Personal de MedlinePlus. Leber hereditary optic neuropathy: MedlinePlus Genetics [Internet]. MedlinePlus. U.S. National Library of Medicine; 2020.
  18. Food composition database for nutrient intake: selected vitamins and minerals in selected [Internet]. European Union Open Data Portal
Précédent Comment renforcer son système immunitaire ? Suivant Aliments riches en fer : Quels sont les meilleurs aliments ?
Site web officiel
Personal de MedlinePlus. Vitamina B12: MedlinePlus enciclopedia médica [Internet]. MedlinePlus. U.S. National Library of Medicine; 2020.
Aller à la source
Site web officiel
Personal de Mayo Clinic. Leucemia [Internet]. Mayo Clinic. Mayo Foundation for Medical Education and Research; 2018
Aller à la source
Article scientifique
Andrès E, Serraj K, Zhu J, Vermorken AJ. The pathophysiology of elevated vitamin B12 in clinical practice. QJM. 2013 Jun;106(6):505-15.
Aller à la source
Article scientifique
Zulfiqar AA, Andres E, Lorenzo Villalba N. Hipervitaminosis B12. Nuestra experiencia y una revisión [Hypervitaminosis B12. Our experience and a review]. Medicina (B Aires). 2019;79(5):391-396.
Aller à la source
Site web officiel
Personal de MedlinePlus. Policitemia vera: MedlinePlus enciclopedia médica [Internet]. MedlinePlus. U.S. National Library of Medicine; 2020.
Aller à la source
Article scientifique
Andrès E, Serraj K, Zhu J, Vermorken AJ. The pathophysiology of elevated vitamin B12 in clinical practice. QJM. 2013 Jun;106(6):505-15.
Aller à la source
Site web officiel
Office of Dietary Supplements - Vitamin B12 [Internet]. NIH Office of Dietary Supplements. U.S. Department of Health and Human Services; 2020.
Aller à la source
Site officiel de l'Université de l'Oregon
Personal de la universidad de Oregon. Vitamin B12 [Internet]. Linus Pauling Institute. 2020.
Aller à la source
Cas clinique
Morales-Gutierrez J, Díaz-Cortés S, Montoya-Giraldo MA, Zuluaga AF. Toxicity induced by multiple high doses of vitamin B12 during pernicious anemia treatment: a case report. Clin Toxicol (Phila). 2020.
Aller à la source
Site officiel
Vitamin B12 Side Effects: Common, Severe, Long Term [Internet]. Drugs.com. 2020.
Aller à la source
Cas clinique
Sherertz EF. Acneiform eruption due to "megadose" vitamins B6 and B12. Europe PMC. 1991.
Aller à la source
Cas clinique
P; BIO. Vitamin B12-induced acneiform eruption [Internet]. Cutaneous and ocular toxicology. U.S. National Library of Medicine; 2013.
Aller à la source
Expérimentation humaine
House AA, Eliasziw M, Cattran DC, Churchill DN, Oliver MJ, Fine A, Dresser GK, Spence JD. Effect of B-vitamin therapy on progression of diabetic nephropathy: a randomized controlled trial. JAMA. 2010.
Aller à la source
Article scientifique
Degnan PH, Taga ME, Goodman AL. Vitamin B 12 as a Modulator of Gut Microbial Ecology. Cell Metabolism. 2014;20(5):769–78.
Aller à la source
Etude in vitro
Xu Y, Xiang S, Ye K, Zheng Y, Feng X, Zhu X, et al. Cobalamin (Vitamin B12) Induced a Shift in Microbial Composition and Metabolic Activity in an in vitro Colon Simulation. Frontiers in Microbiology. 2018;9.
Aller à la source
Site web officiel
Personal de WebMD. Vitamin B12: Uses, Side Effects, Interactions, Dosage, and Warning [Internet]. WebMD. WebMD; 2020.
Aller à la source
Site web officiel
Personal de MedlinePlus. Leber hereditary optic neuropathy: MedlinePlus Genetics [Internet]. MedlinePlus. U.S. National Library of Medicine; 2020.
Aller à la source
Base de données
Food composition database for nutrient intake: selected vitamins and minerals in selected [Internet]. European Union Open Data Portal
Aller à la source