Boostez votre immunité avec les vitaminés

Pour sur, vous avez forcément entendu dire qu’il fallait “manger pour vivre, et non vivre pour manger !”. Cette expression illustre parfaitement le besoin de fournir à son organisme les nutriments essentiels pour préserver un bon état de santé. Pour mener à bien votre mission de nutrition quotidienne, et combler vos apports journaliers : rien ne vaut les aliments vitaminés ! Soit des aliments riches en vitamines, qui permettent de préserver et booster ses taux d’énergie tout au long de la journée. Ainsi, le poisson, la viande, mais aussi les fruits et légumes frais se démarquent pour satisfaire chaque jour nos apports nutritionnels en vitamines.

Au cours de ce nouvel article, retrouvez une présentation exhaustive des meilleurs vitaminés de notre alimentation, sources de nutriments essentiels au fonctionnent du corps humain. Cependant, si vous n’avez pas la possibilité d’inclure les vitaminés à votre alimentation, les suppléments Sundt Nutrition sous forme de complexe de multivitamines représentent une alternative idéale pour fournir à votre organisme le “carburant” nécessaire pour la journée. Bienvenue dans l’univers des vitaminés !

Eléments clés

  • Privilégiez une alimentation saine et équilibrée, riches en nutriments (vitamines, minéraux, acides aminés). Ainsi, vous pourrez éviter les troubles de santé en lien avec la carence en micro-nutriments ; tels que la fatigue, perte de cheveux ou les infections à répétition.
  • Le poisson comme la viande, mais aussi les noix, oléagineux et légumes frais – notamment les épinards et asperges – font partie de la famille des vitaminés ; soit les aliments à teneur élevée en nutriments essentiels.
  • Si jamais vous êtes sujet au stress, suivez un régime amaigrissant, ou n’avez pas la possibilité de combler vos apports journaliers par la consommation de vitaminés : n’hésitez pas à avoir recours à la supplémentation… Et misez sur le complexe de multivitamines Sundt !

Les meilleurs aliments vitaminés

Un régime alimentaire sain devrait intégrer de nombreux aliments dits “à forte densité nutritionnelle”. Une appellation qui définit les aliments les plus riches en nutriments – tels que les vitaminés. Ces aliments se démarquent pour leur haute qualité d’un point de vue nutritionnel, car leur apports sont riches en nutriments et pauvres en calories. C’est pourquoi ils vous permettent de rester en pleine forme, tout au long de la journée. Vous voulez en savoir plus sur les meilleurs vitaminés de votre alimentation ? Ou connaître les aliments à intégrer pour booster vos apports en nutriments ? Alors, n’hésitez pas à consulter le tableau suivant (1) :

Aliments Riches en vitamines
Thon A, B3, B12, D et K
Saumon B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12, D et K
Epinards A, C, B2, B6, B9, E et K
Graines de tournesol B2, B3, B5, B6, B9 et E
Viande de porc B1, B2, B3, B6 et B12
Abats A, C, B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12, D et K
Asperges A,C, B9, E et K
Papaye A, C, B9, E, et K

Thon

Le thon est un véritable “super-aliment”, riche en vitamines A, B3, B12, D et K ! En effet, ce poisson populaire est une alternative idéale parmi les vitaminés, pour satisfaire ses besoins journaliers en nutriments. Avoir toujours une ou deux boîtes de thon à portée de main dans les placards de la cuisine vous sauvera dans bien des situations ; et vous offrira la garantie de combler vos apports journaliers durant n’importe quel repas improvisé !

Pour éviter tout risque de carence en vitamine B, misez sur le saumon, aliments phares parmi les vitaminés. (Source : Heftiba: inDRPMBfX8M/ Unsplash.com)

Saumon

Pour vous tenir éloigné du risque de carence en vitamines B : misez sur le saumon, un aliment vitaminé idéal pour combler vos apports. En effet, la chair tendre et délicate du saumon est des plus riches en acide folique, et vitamine B12. Des nutriments stars pour la santé neurologique, le sentiment de bien-être, et les réserves d’énergie afin d’éviter la fatigue.

Si vous recherchez une alternative plus économique, remplacez le saumon par du lieu (ou colin). La valeur nutritionnelle est à peu près la même, mais ce poisson est nettement moins onéreux. Une option idéale pour les petits budgets ; demandez les conseils de votre poissonnier !

Epinards

Peu caloriques et très riches en vitamines A, C, B2, B6, B9, E et K, les épinards s’imposent comme un aliment phare parmi les vitaminés. Grâce à sa teneur élevée en vitamines C, A et K, renforcez votre système osseux et vos défenses immunitaires, pour mieux lutter contre les agressions extérieures.

Graines de tournesol

Les graines de tournesol regorgent de vitamine E, ce qui vous permet de lutter activement contre le vieillissement prématuré. Ces graines se démarquent également pour leur capacité à booster l’organisme ; et éviter les sensations de fatigue dues au manque de vitamines B. Par exemple, une simple poignée de graines de tournesol à consommer en milieu de matinée, peut vous rassasier jusqu’au déjeuner et vous offrir un coup de “boost” immédiat.

Les “pipas” ou graines de tournesol se distinguent pour leur teneur élevée en vitamines. (Source : Brinney: gv0UL1uLzLA/ Unsplash.com)

Viande de porc

Une ration de viande de porc par semaine est suffisante, pour combler ses apports en vitamines, et rester en bonne santé. Il est vrai que cet aliment d’origine animale possède une teneur élevée en vitamines B. De plus, les taux d’acide folique (B9) et vitamine B12 du porc stimulent la croissance des plus petits. Et favorisent la résistance, et bon état de santé des seniors.

Abats et viscères

Les viscères des animaux se démarquent comme des pièces de viande riches en vitamines A, B, D et K. Des nutriments essentiels pour conserver des os solides, et faciliter le processus de guérison et récupération physique. Cela étant dit, gardez bien en tête que certains abats sont également très riches au niveau des apports caloriques, et taux de cholestérol. C’est pourquoi il est recommandé de limiter sa consommation à deux fois par semaine, au maximum.

Asperges

Ne sous-estimez pas les apports en vitamines des asperges ! En effet, il s’agit de légumes au fort pouvoir antioxydant, grâce à leur teneur élevée en vitamines A, C, E, K et acide folique – sachant que cette molécule joue un rôle clé durant la période de la grossesse. Avez-vous déjà essayé de faire griller les asperges, et les déguster accompagnées d’un bon morceau de poisson ? Un vrai régal !

Papaye

Si vous êtes à la recherche de l’un des meilleurs fruits vitaminés : la papaye est la réponse à votre question ! En effet, ce fruit exotique est une excellente alternative pour prévenir le risque de carence en vitamines A et C. Mais aussi l’occasion de faire le plein d’énergie et de vitalité ! Enfin, la papaye contient également de fortes quantités d’acide folique. Raison pour laquelle ce fruit tropical s’impose comme un encas ou dessert idéal pour les femmes en attente de tomber enceinte.

La papaye est un excellent aliment diurétique naturel. (Source : Vivant: Ooj1c6fhdFM/ Unsplash.com)

Tout ce que vous devez savoir les aliments vitaminés

Vous avez bien ciblé ce qu’est un aliment vitaminé, et vous connaissez maintenant les aliments les plus riches en vitamines. Mais savez-vous comment optimiser ces apports en nutriments essentiels ? Et connaissez-vous les autres options possibles pour combler vos apports en dehors des aliments vitaminés ? Rassurez-vous, dans la prochaine section, nous répondrons à toutes vos questions à ce sujet ; et vous présenterons les différentes alternatives à votre disposition. Allons-y !

Pourquoi les vitaminés sont indispensables à l’organisme humain ?

Les vitamines se démarquent comme des molécules qui viennent réguler le fonctionnement optimal du corps humain. Elles font partie intégrante de la famille des nutriments dits “essentiels” ; une appellation qui fait référence aux nutriments que l’organisme n’a pas la capacité de créer par lui-même. Ainsi, il est primordial de consommer des aliments riches en nutriments, essentiels pour fournir à notre corps les apports nécessaires au maintien de ses fonctions – vitales ou indispensables à notre bien-être général. Si jamais nous manquons d’apports en nutriments essentiels, nous devenons plus sensibles aux agressions extérieures, et prédisposés à souffrir de troubles de santé tels que :

  • La carence en vitamine A peut altérer les capacité oculaires, et affaiblir le système immunitaire (2).
  • Une insuffisance en vitamines du groupe B peut prédisposer à de graves troubles neurologiques, risque d’anémie ou paralysie du métabolisme. Pour les femmes enceintes, la carence en acide folique (vitamine B9) peut être à l’origine de malformations du futur bébé (3).
  • Si vous ne consommez pas assez de vitamine C, vous courrez d’une part, le risque évident de manquer de réserves d’énergie tout au long de la journée. Mais aussi de souffrir d’infections chroniques, ou d’un ralentissement du processus de cicatrisation (4).
  • La carence en vitamine D a un impact néfaste sur la fragilité osseuse, et accentue le risque de blessures et fractures (5, 6).
  • De faibles taux de vitamine E peuvent affecter la santé cérébrale ou musculaire, et provoquer des sensations de fatigue ou faiblesse généralisée (7).
  • Le manque de vitamine K a des conséquences sur la coagulation sanguine ; et peut provoquer des saignements plus abondants en cas de plaie. Enfin la carence en vitamine K peut également fragiliser les os (8).
Le poisson, la viande, les fruits secs ou les légumes frais – comme les épinards ou asperges – sont des aliments vitaminés excellents pour la santé. (Source : Grabkowska: _efCc8CPwhM/ Unsplash.com)

Est-ce qu’une alimentation saine suffit pour éviter la carence en vitamines ?

Les spécialistes de santé et nutritionnistes se sont clairement exprimés à ce sujet. Ils préconisent des apports alimentaires riches en vitamines, minéraux et protéines, nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. C’est pourquoi la diète méditerranéenne est fréquemment citée, pour ses apports riches et variés en nutriments essentiels qui préservent un bon état de santé général (9).

Cependant, maintenir un mode de vie et une alimentation équilibrés, peut se révéler un véritable défi pour certaines personnes, en cas de :

  • Le stress, est un syndrome susceptible de faire chuter les réserves de vitamines. Avec pour conséquence, une augmentation du risque de carence.
  • Les régimes amaigrissants “miracles”, sont généralement plus pauvres en calories et nutriments, et peuvent conduire à un manque en vitamines.
  • Un ryhtme de vie effréné, comme c’est souvent le cas des sportifs et athlètes de haut niveau, accroît les besoins journaliers en vitamines.
  • Un mode de vie sédentaire, peut être à l’origine d’une faible exposition au soleil, car les personnes sont plus en intérieur qu’en extérieur. Ce qui engendre une prédisposition à la carence en vitamine D, dite “vitamine du soleil”.
  • La consommation excessive d’alcool ou drogues a de graves répercussions sur les apports en nutriments, qui ne sont pas absorbés par l’organisme ; ce qui nuit au sentiment de bien-être général.
  • Le régime alimentaire strict, notamment végétarien ou végan, peut provoquer une carence en nutriments, et particulièrement en vitamine B12.

Si jamais votre mode de vie n’est pas stable et équilibré, il est conseillé de vous rapprocher de votre médecin référent afin d’évaluer le besoin d’intégrer un supplément en multivitamines à votre quotidien ; afin de combler l’ensemble des apports journaliers recommandés en nutriments.

Est-ce que la cuisson réduit la teneur en vitamines des aliments ?

Les vitamines B et C peuvent disparaître, si jamais les aliments sont soumis à de fortes cuissons. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas immerger la nourriture dans de l’eau bouillante, car les vitamines ont tendance à se dissoudre, et se “fondre” dans le liquide de cuisson. Privilégiez plutôt le mode de cuisson à la vapeur, ou faites sauter les aliments à la poêle, pour ne pas les soumettre à de fortes chaleurs continues, et ainsi préserver leurs précieux nutriments.

Attention ! Les vitamines A, D, E et K sont plus résistantes à la cuisson. Evitez cependant la surcuisson, ou friture des aliments. Les préparations sous forme de sautés (à la poêle), en tartes ou gâteaux (au four) sont les modes de cuisson qui préservent le plus les vitamines contenues dans les aliments (10, 11).

Donnez la part belle à un régime alimentaire équilibré qui inclut de multiples aliments vitaminés, à teneurs élevées en nutriments. (Source : Hubbard: qPcSUERqBAc/ Unsplash.com)

Quelles sont les alternatives à l’alimentation riche en vitaminés ?

Si jamais votre mode de vie et habitudes alimentaires ne vous permettent de subvenir à l’ensemble de vos besoins journaliers en vitaminés ; alors envisagez la supplémentation en solution pour combler vos apports nutritionnels. Ainsi, privilégiez les aliments à forte densité nutritionnelle, évitez l’alcool, modifiez votre mode d’alimentation, et n’hésitez à faire appel à un nutritionniste, pour vous aider à retrouver un équilibre.

Cel dit, si jamais vous n’avez pas la possibilité de modifier vos habitudes alimentaires sur le long-terme, une prise journalière de supplément en multivitamines peut vous accompagner dans la satisfaction de vos besoins journaliers ; et éviter le risque de carence, et ses conséquences désastreuses pour la santé (12, 13, 14). Découvrez le supplément de multivitamines Sundt Nutrition, pour rétablir vos taux en nutriments essentiels en un temps record – une fois que vous y aurez goûté, vous les adopterez aussi vite !

En conclusion

Les vitamines qui intègrent la composition de nos aliments préférés nous permettent de rester en bonne santé ; mais aussi de maintenir une force et résistance optimales face à l’effort. C’est pourquoi les aliments vitaminés sont des alliés santé, beauté et vitalité !

Une alimentation saine et équilibrée doit être des plus riches en nutriments, afin de satisfaire nos besoins journaliers en vitamines. Cependant, si jamais vous n’avez pas la possibilité de combler vos apports via les aliments vitaminés : envisagez la prise d’un supplément afin de conserver des apports moyens en nutriments, essentiels à votre équilibre quotidien. Qu’attendez-vous pour essayer les multivitamines Sundt Nutrition ?

Alors, pensez-vous consommer suffisamment d’aliments vitaminés ? Si jamais vous avez des questions au sujet de votre alimentation, n’hésitez pas nous les poser en commentaire. Enfin, partagez cet article sur les vitaminés avec vos proche sur les réseaux sociaux, merci !

Références (14)

1. Departamento de Agricultura de Estados Unidos (USDA). FoodData Central . FoodData Central. 2019 . p. fdc.nal.usda.gov.
Source

2. Gilbert C. What is vitamin A and why do we need it? Community Eye Heal J . 2013 Dec 20;26(84):65–65.
Source

3. Chawla J, Kvarnberg D. Hydrosoluble vitamins. In: Handbook of Clinical Neurology . Elsevier B.V.; 2014 . p. 891–914.
Source

4. Maxfield L, Crane JS. Vitamin C Deficiency (Scurvy) . StatPearls. 2019.
Source

5. Bhan A, Rao AD, Rao DS. Osteomalacia as a result of vitamin D deficiency . Vol. 39, Endocrinology and Metabolism Clinics of North America. Elsevier; 2010. p. 321–31.
Source

6. Akkawi I, Zmerly H. Osteoporosis: Current concepts . Vol. 6, Joints. CIC Edizioni Internazionali s.r.l.; 2018. p. 122–7.
Source

7. Rizvi S, Raza ST, Ahmed F, Ahmad A, Abbas S, Mahdi F. The role of Vitamin E in human health and some diseases . Vol. 14, Sultan Qaboos University Medical Journal. Sultan Qaboos University; 2014. p. 157–65.
Source

8. Vitamin K | Linus Pauling Institute | Oregon State University .
Source

9. Dieta mediterránea: ¿Qué es y cómo sacarle el mayor provecho?.
Source

10. Mattila P, Ronkainen R, Lehikoinen K, Piironen V. Effect of Household Cooking on the Vitamin D content in Fish, Eggs, and Wild Mushrooms. J Food Compos Anal . 1999 Sep 1 ;12(3):153–60.
Source

11. Lee S, Choi Y, Jeong HS, Lee J, Sung J. Effect of different cooking methods on the content of vitamins and true retention in selected vegetables. Food Sci Biotechnol . 2018 Apr 1;27(2):333–42.
Source

12. Long SJ, Benton D. Effects of vitamin and mineral supplementation on stress, mild psychiatric symptoms, and mood in nonclinical samples: A meta-analysis. Psychosom Med . 2013;75(2):144–53.
Source

13. Harris E, Kirk J, Rowsell R, Vitetta L, Sali A, Scholey AB, et al. The effect of multivitamin supplementation on mood and stress in healthy older men. Hum Psychopharmacol. 2011 Dec ;26(8):560–7.
Source

14. Ward E. Addressing nutritional gaps with multivitamin and mineral supplements. Nutr J . 2014 Dec 15;13(1):72.
Source

Site officiel
Departamento de Agricultura de Estados Unidos (USDA). FoodData Central . FoodData Central. 2019 . p. fdc.nal.usda.gov.
Go to source
Article scientifique
Gilbert C. What is vitamin A and why do we need it? Community Eye Heal J . 2013 Dec 20;26(84):65–65.
Go to source
Article scientifique
Chawla J, Kvarnberg D. Hydrosoluble vitamins. In: Handbook of Clinical Neurology . Elsevier B.V.; 2014 . p. 891–914.
Go to source
Ebook
Maxfield L, Crane JS. Vitamin C Deficiency (Scurvy) . StatPearls. 2019.
Go to source
Article scientifique
Bhan A, Rao AD, Rao DS. Osteomalacia as a result of vitamin D deficiency . Vol. 39, Endocrinology and Metabolism Clinics of North America. Elsevier; 2010. p. 321–31.
Go to source
Article scientifique
Akkawi I, Zmerly H. Osteoporosis: Current concepts . Vol. 6, Joints. CIC Edizioni Internazionali s.r.l.; 2018. p. 122–7.
Go to source
Article scientifique
Rizvi S, Raza ST, Ahmed F, Ahmad A, Abbas S, Mahdi F. The role of Vitamin E in human health and some diseases . Vol. 14, Sultan Qaboos University Medical Journal. Sultan Qaboos University; 2014. p. 157–65.
Go to source
Site officiel
Vitamin K | Linus Pauling Institute | Oregon State University .
Go to source
Guide du Supplement
Dieta mediterránea: ¿Qué es y cómo sacarle el mayor provecho?.
Go to source
Article scientifique
Mattila P, Ronkainen R, Lehikoinen K, Piironen V. Effect of Household Cooking on the Vitamin D content in Fish, Eggs, and Wild Mushrooms. J Food Compos Anal . 1999 Sep 1 ;12(3):153–60.
Go to source
Article scientifique
Lee S, Choi Y, Jeong HS, Lee J, Sung J. Effect of different cooking methods on the content of vitamins and true retention in selected vegetables. Food Sci Biotechnol . 2018 Apr 1;27(2):333–42.
Go to source
Méta-analyse
Long SJ, Benton D. Effects of vitamin and mineral supplementation on stress, mild psychiatric symptoms, and mood in nonclinical samples: A meta-analysis. Psychosom Med . 2013;75(2):144–53.
Go to source
Expérimentation humaine
Harris E, Kirk J, Rowsell R, Vitetta L, Sali A, Scholey AB, et al. The effect of multivitamin supplementation on mood and stress in healthy older men. Hum Psychopharmacol. 2011 Dec ;26(8):560–7.
Go to source
Article scientifique
Ward E. Addressing nutritional gaps with multivitamin and mineral supplements. Nutr J . 2014 Dec 15;13(1):72.
Go to source
This entry was posted in Blog and tagged .