Règles d’or pour une cure probiotiques

Tout d’abord, souvenez-vous que les probiotiques sont de fidèles alliés pour restaurer un microbiote déséquilibré. Grâce à leur teneur en “bonnes” bactéries, la flore intestinale est saine, les micro-organismes y cohabitent en parfaite harmonie, et contribuent à un bon état de santé général.

Cela dit, au vu de leur concentration en micro-organismes vivants, les probiotiques se révèlent également sensibles à de multiples paramètres qui nuisent à leur efficacité : acides gastriques, facteurs environnementaux, etc. Vous souhaitez maîtriser les règles d’or d’une cure probiotiques réussie ? Alors, poursuivez notre guide complet !

Eléments clés

  • Le “microbiote” définit l’écosystème constitué de bactéries intestinales qui coexistent dans l’intestin. Leur rôle est de protéger l’organisme contre le risque infectieux, et conserver une flore intestinale équilibrée.
  • Les probiotiques se distinguent comme des aliments, ou suppléments, riches en “bonnes” bactéries. Idéal pour restaurer la flore intestinale.
  • Les suppléments de probiotiques obéissent à des règles précises de stockage, et conservation. Sous forme d’aliments ou compléments, consommez-les à certains moments précis de la journée.

9 règles pour une cure probiotiques efficace

Les probiotiques se démarquent comme des aliments, ou compléments riches en micro-organismes vivants (“bonnes” bactéries) ; similaires à celles d’une flore intestinale saine, et équilibrée (1, 2, 3).

Le but premier des probiotiques est de redensifier la flore intestinale en “bonnes” bactéries ; afin d’empêcher les micro-organismes nocifs de proliférer, et déséquilibrer le microbiote (4, 5).

De plus, il est essentiel de savoir quand et comment réaliser une cure probiotiques, afin d’optimiser son efficacité. On va tout vous expliquer !

Une cure probiotiques est une alliée essentielle pour une flore intestinale saine et équilibrée. (Source : Lupascu: 47120279/ 123rf.com)

1. Cure probiotiques : choisir un horaire adapté

En premier lieu, souvenez-vous qu’il est essentiel de consommer les probiotiques au bon moment, pour maximiser leurs bienfaits.

Quand ne pas prendre de probiotiques ?

Prendre des probiotiques le matin au réveil ? Surtout pas, c’est le pire moment de la journée ! En effet, le corps à jeun depuis de nombreuses heures, contient des acides gastriques plus puissants.

Au risque d’endommager la capsule qui enveloppe les probiotiques, et nuire aux micro-organismes vivants (6).

A l’exception de probiotiques bien spécifiques, ciblés pour une prise à jeun, dont la formulation résiste aux acides gastriques (7, 8).

Quand consommer des probiotiques ?

Privilégiez la prise de probiotiques au cours des repas, ou 30 minutes avant.

Des études ont souligné que les souches de Lactobacillus et Bifidobacterium étaient plus efficaces, si consommées durant le repas (9).

Si vous faites une cure probiotiques dans le but de faciliter votre digestion, il est préférable de les consommer une demi-heure avant le repas. (Source : Iakovenko: 130477862/ 123rf.com)

2. Cure probiotiques : savoir combiner ses apports en probiotiques

En parallèle, n’oubliez pas que l’association des probiotiques avec certains aliments ou suppléments, améliore leur qualité d’absorption dans l’intestin.

Combinaison avec d’autres aliments

Des études ont mis en évidence que la prise de probiotiques avec du lait écrémé ou d’avoine, favorisait la survie des probiotiques ; à l’inverse de l’eau ou des jus de fruits (9).

De même, les probiotiques seraient d’autant plus efficaces, si associés avec des céréales telles que le blé, l’avoine, orge ou malt (9, 10).

Association avec des suppléments

De plus, pour optimiser la survie des micro-organismes, il est essentiel de les nourrir. D’où la présence de prébiotiques au sein de leur formulation.

Les prébiotiques se définissent comme les aliments des probiotiques, généralement très riches en fibres. Ces dernières ne sont pas digérées par l’intestin, et vont directement nourrir nos bactéries intestinales (11).

Ainsi, les études ont souligné les bienfaits des probiotiques, une fois associés avec des prébiotiques, comme l’inuline (12).

Les prébiotiques améliorent la santé osseuse et dentaire, car ils favorisent l’absorption du calcium et magnésium. (Source : Gpointstudio: 39039534/ 123rf.com)

3. Prévoir la durée de sa cure probiotiques

Certains facteurs externes peuvent influencer la durée de votre cure probiotiques. Tels que les symptômes à traiter, le type de bactéries ou encore la qualité du supplément.

De manière générale, les probiotiques ont un temps d’action d’une à 4 semaines. Cela dit, la durée peut varier en fonction du trouble de santé :

SymptômesDurée d’action des probiotiques
Diarrhée Dès les premiers jours (13)
ConstipationAu bout de 2 semaines (14)
BallonnementsDe 3 à 8 semaines (15)

4. Cure probiotiques : attention aux interactions !

En amont, interrogez-vous sur la compatibilité des probiotiques avec vos traitements en cours. Est-il possible que l’association avec des probiotiques nuise à leur action, ou entraîne des effets secondaires ? Notamment si vous prenez de manière régulière des médicaments tels que (16, 17, 18) :

  • Antibiotiques (séparer les prises de 2h minimum)
  • Antifongiques (clotrimazole, kétoconazole, griséofulvine ou nystatine)
  • Immunosuppresseurs (ciclosporine ou tacrolimus)
  • Traitements contre le cancer

5. Conservez correctement votre cure probiotiques

Les probiotiques contiennent des micro-organismes vivants, il est donc essentiel de bien les conserver, pour ne pas endommager leurs bienfaits.

Pour un stockage optimal et efficace :

  • Ne conservez pas les probiotiques dans des lieux trop chauds ou humides
  • Evitez toute exposition à des sources de chaleur
  • Conservez les probiotiques dans leur emballage d’origine
  • S’ils sont à garder au frais, maintenez constamment au réfrigérateur
Où conserver efficacement sa cure probiotiques ? De préférence au réfrigérateur, dans le compartiment que vos produits laitiers. (Source : Armyagov: 69024834/ 123rf.com)

6. Quand faire une cure probiotiques ?

De toute évidence, une flore saine et équilibrée est suffisamment riche en bonnes bactéries, nul besoin de probiotiques pour en rajouter.

A l’inverse, suite à des troubles digestifs et gastro-intestinaux, il est nécessaire de recourir aux probiotiques. Notamment pour traiter les symptômes suivants (18) :

  • Diarrhée (suite à la prise d’antibiotiques) (19, 20)
  • Syndrome du côlon irritable (21, 22)
  • Inflammations de l’intestin (syndrome de Crohn, colite ulcéreuse, etc.) (21, 23)

7. Comment faire une cure probiotiques ?

De fait, il est capital de vérifier si vous appartenez à une catégorie de personnes pour laquelle la cure probiotiques est contre-indiquée.

Ainsi, certaines conditions de santé ou périodes de vie, requièrent une certaine vigilance. Entre autres, la cure probiotiques est à réaliser uniquement sous surveillance médicale en cas de (18) :

  • Diabète
  • Grossesse ou allaitement
  • Faiblesse des défenses immunitaires (en cas de HIV, lupus ou cancer)
  • Mineurs : enfants et adolescents

8. Quelle cure probiotiques choisir ?

Afin de vous assurer la qualité des probiotiques sélectionnés, scrutez avec attention les critères suivant (24) :

  • Un nombre suffisant d’UFC (unités faisant colonies) : de 100 à 100 000
  • Des souches de micro-organismes de hauté qualité (laboratoires et marques de prestige)
  • Une date de validité respectée
  • Un enrobage entérique
Introduire des probiotiques à votre régime alimentaire participe à un meilleur état de santé. (Source : Wavebreak Media Ltd: 44848267/ 123rf.com)

9. Cure probiotiques : une alimentation adaptée

De plus, n’oubliez pas de privilégier en parallèle les sources naturelles dans l’alimentation. Parmi les aliments riches en probiotiques, misez sur :

  • Les yaourts
  • Cornichons fermentés
  • Kéfir de lait
  • Thé Kombucha
  • Nattō
  • Tempeh
  • Choucroute
  • Miso

Enfin, pour vous assurer de réaliser une cure probiotiques sûre et efficace, respectez ces quelques recommandations d’usage :

  • Privilégiez un mode de conservation adapté. En effet, certains probiotiques peuvent perdre leur efficacité suite un processus de conservation inadéquat. Misez sur les yaourts non pasteurisés, et les cornichons fermentés, et non marinés.
  • Evitez les aliments probiotiques à teneur trop élevée en sel, comme certains cornichons ou miso.
  • En cas d’allergie ou intolérance au soja, évitez le nattō ou miso.
  • Si vous réalisez vos probiotiques maison, utilisez des ustensiles de cuisine stérilisés, pour éviter tout contact avec de mauvaises bactéries.

En conclusion

Consommer des aliments et suppléments en probiotiques de manière responsable, et maîtrisée… est la clé d’une cure probiotiques réussie ! En effet, il est essentiel de respecter certains précautions pour ne pas nuire à l’efficacité, et aux bienfaits de vos probiotiques.

La cure probiotiques n’est pas nécessaire pour ceux dont le microbiote est riche en bonnes bactéries intestinales. Pour les autres, c’est une alliée de choix, à condition que l’état de santé soit compatible avec la prise de probiotiques. Parlez-en à votre médecin, il saura vous conseiller les meilleurs suppléments… pour une cure probiotiques 100% fructueuse !

Est-ce que ce guide sur la cure probiotiques vous a été utile ? Alors, partagez votre expérience en commentaire ; et avec vos amis, sur les réseaux sociaux, merci !

(Source de l’image principale : Tomwang: 68984363/ 123rf.com)

Références(24)

  1. McFarland LV. From yaks to yogurt: the history, development, and current use of probiotics. Clin Infect Dis. 2015;60 Suppl 2(suppl 2):S85-90.
  2. Parvez S, Malik K, Kang SA, Kim H-Y. Probiotics and their fermented food products are beneficial for health. [Internet]. Journal of Applied Microbiology. 2006;100(6):1171–85.
  3. Eva C. Alimentos prebióticos y probióticos. Elsevier. 2004.
  4. Probiotics: What you need to know [Internet]. Nih.gov.
  5. Ciorba MA. A gastroenterologist’s guide to probiotics. Clin Gastroenterol Hepatol. 2012;10(9):960–8.
  6. Kashket ER. Bioenergetics of lactic acid bacteria: cytoplasmic pH and osmotolerance. FEMS Microbiol Lett. 1987;46(3):233–44.
  7. Gebara C, Chaves KS, Ribeiro MCE, Souza FN, Grosso CRF, Gigante ML. Viability of Lactobacillus acidophilus La5 in pectin–whey protein microparticles during exposure to simulated gastrointestinal conditions. Food Res Int. 2013;51(2):872–8.
  8. Crittenden R, Weerakkody R, Sanguansri L, Augustin M. Synbiotic microcapsules that enhance microbial viability during nonrefrigerated storage and gastrointestinal transit. Appl Environ Microbiol. 2006;72(3):2280–2.
  9. Tompkins TA, Mainville I, Arcand Y. The impact of meals on a probiotic during transit through a model of the human upper gastrointestinal tract. Benef Microbes. 2011;2(4):295–303.
  10. Charalampopoulos D, Pandiella SS, Webb C. Evaluation of the effect of malt, wheat and barley extracts on the viability of potentially probiotic lactic acid bacteria under acidic conditions. Int J Food Microbiol. 2003;82(2):133–41.
  11. Probiotics and prebiotics: What you should know [Internet]. Mayoclinic.org. 2020.
  12. Khalf M, Dabour N, Kheadr E, Fliss I. Viability of probiotic bacteria in maple sap products under storage and gastrointestinal conditions. Bioresour Technol. 2010;101(20):7966–72.
  13. Allen SJ, Martinez EG, Gregorio GV, Dans LF. Probiotics for treating acute infectious diarrhoea. Cochrane Database Syst Rev. 2010;(11):CD003048.
  14. Martoni CJ, Evans M, Chow C-ET, Chan LS, Leyer G. Impact of a probiotic product on bowel habits and microbial profile in participants with functional constipation: A randomized controlled trial. J Dig Dis. 2019;20(9):435–46.
  15. Ringel-Kulka T, Palsson OS, Maier D, Carroll I, Galanko JA, Leyer G, et al. Probiotic bacteria Lactobacillus acidophilus NCFM and Bifidobacterium lactis Bi-07 versus placebo for the symptoms of bloating in patients with functional bowel disorders: a double-blind study: A double-blind study. J Clin Gastroenterol. 2011;45(6):518–25
  16. Mikawlrawng K, Kumar S, Bhatnagar K. Drug interactions, safety and efficacy of probiotics. Asian J Med Health. 2016;1(4):1–8.
  17. Adult Probiotic [Internet]. Webmd.com.
  18. Risks and benefits of probiotics [Internet]. Webmd.com.
  19. Goldenberg JZ, Lytvyn L, Steurich J, Parkin P, Mahant S, Johnston BC. Probiotics for the prevention of pediatric antibiotic-associated diarrhea. Cochrane Database Syst Rev. 2015;(12):CD004827.
  20. Hempel S, Newberry SJ, Maher AR, Wang Z, Miles JNV, Shanman R, et al. Probiotics for the prevention and treatment of antibiotic-associated diarrhea: a systematic review and meta-analysis: A systematic review and meta-analysis. JAMA. 2012;307(18):1959–69.
  21. Parvez S, Malik K, Kang SA, Kim H-Y. Probiotics and their fermented food products are beneficial for health. [Internet]. Journal of Applied Microbiology. 2006;100(6):1171–85.
  22. Moayyedi P, Ford AC, Talley NJ, Cremonini F, Foxx-Orenstein AE, Brandt LJ, et al. The efficacy of probiotics in the treatment of irritable bowel syndrome: a systematic review. Gut. 2010;59(3):325–32.
  23. Rahimi R, Nikfar S, Rahimi F, Elahi B, Derakhshani S, Vafaie M, et al. A meta-analysis on the efficacy of probiotics for maintenance of remission and prevention of clinical and endoscopic relapse in Crohn’s disease. Dig Dis Sci. 2008;53(9):2524–31.
  24. Antonieta G., Ramon B. Probióticos. Farmacia Profesional. 2017
Précédent Probiotiques définition : c’est quoi les probiotiques ? Suivant Les secrets des terpènes, effets et propriétés
Article scientifique
McFarland LV. From yaks to yogurt: the history, development, and current use of probiotics. Clin Infect Dis. 2015;60 Suppl 2(suppl 2):S85-90.
Aller à la source
Article scientifique
Parvez S, Malik K, Kang SA, Kim H-Y. Probiotics and their fermented food products are beneficial for health. [Internet]. Journal of Applied Microbiology. 2006;100(6):1171–85.
Aller à la source
Article scientifique
Eva C. Alimentos prebióticos y probióticos. Elsevier. 2004.
Aller à la source
Site officiel
Probiotics: What you need to know [Internet]. Nih.gov.
Aller à la source
Article scientifique
Ciorba MA. A gastroenterologist’s guide to probiotics. Clin Gastroenterol Hepatol. 2012;10(9):960–8.
Aller à la source
Article scientifique
Kashket ER. Bioenergetics of lactic acid bacteria: cytoplasmic pH and osmotolerance. FEMS Microbiol Lett. 1987;46(3):233–44.
Aller à la source
Étude in vitro
Gebara C, Chaves KS, Ribeiro MCE, Souza FN, Grosso CRF, Gigante ML. Viability of Lactobacillus acidophilus La5 in pectin–whey protein microparticles during exposure to simulated gastrointestinal conditions. Food Res Int. 2013;51(2):872–8.
Aller à la source
Étude in vitro
Crittenden R, Weerakkody R, Sanguansri L, Augustin M. Synbiotic microcapsules that enhance microbial viability during nonrefrigerated storage and gastrointestinal transit. Appl Environ Microbiol. 2006;72(3):2280–2.
Aller à la source
Étude in vitro
Tompkins TA, Mainville I, Arcand Y. The impact of meals on a probiotic during transit through a model of the human upper gastrointestinal tract. Benef Microbes. 2011;2(4):295–303.
Aller à la source
Étude in vitro
Charalampopoulos D, Pandiella SS, Webb C. Evaluation of the effect of malt, wheat and barley extracts on the viability of potentially probiotic lactic acid bacteria under acidic conditions. Int J Food Microbiol. 2003;82(2):133–41.
Aller à la source
Site officiel
Probiotics and prebiotics: What you should know [Internet]. Mayoclinic.org. 2020.
Aller à la source
Article scientifique
Khalf M, Dabour N, Kheadr E, Fliss I. Viability of probiotic bacteria in maple sap products under storage and gastrointestinal conditions. Bioresour Technol. 2010;101(20):7966–72.
Aller à la source
L'étude chez l'homme
Allen SJ, Martinez EG, Gregorio GV, Dans LF. Probiotics for treating acute infectious diarrhoea. Cochrane Database Syst Rev. 2010;(11):CD003048.
Aller à la source
L'étude chez l'homme
Martoni CJ, Evans M, Chow C-ET, Chan LS, Leyer G. Impact of a probiotic product on bowel habits and microbial profile in participants with functional constipation: A randomized controlled trial. J Dig Dis. 2019;20(9):435–46.
Aller à la source
L'étude chez l'homme
Ringel-Kulka T, Palsson OS, Maier D, Carroll I, Galanko JA, Leyer G, et al. Probiotic bacteria Lactobacillus acidophilus NCFM and Bifidobacterium lactis Bi-07 versus placebo for the symptoms of bloating in patients with functional bowel disorders: a double-blind study: A double-blind study. J Clin Gastroenterol. 2011;45(6):518–25
Aller à la source
Article scientifique
Mikawlrawng K, Kumar S, Bhatnagar K. Drug interactions, safety and efficacy of probiotics. Asian J Med Health. 2016;1(4):1–8.
Aller à la source
Site officiel
Adult Probiotic [Internet]. Webmd.com.
Aller à la source
Site officiel
Risks and benefits of probiotics [Internet]. Webmd.com.
Aller à la source
L'étude chez l'homme
Goldenberg JZ, Lytvyn L, Steurich J, Parkin P, Mahant S, Johnston BC. Probiotics for the prevention of pediatric antibiotic-associated diarrhea. Cochrane Database Syst Rev. 2015;(12):CD004827.
Aller à la source
Examen systématique , Méta-analyse
Hempel S, Newberry SJ, Maher AR, Wang Z, Miles JNV, Shanman R, et al. Probiotics for the prevention and treatment of antibiotic-associated diarrhea: a systematic review and meta-analysis: A systematic review and meta-analysis. JAMA. 2012;307(18):1959–69.
Aller à la source
Article scientifique
Parvez S, Malik K, Kang SA, Kim H-Y. Probiotics and their fermented food products are beneficial for health. [Internet]. Journal of Applied Microbiology. 2006;100(6):1171–85.
Aller à la source
Examen systématique
Moayyedi P, Ford AC, Talley NJ, Cremonini F, Foxx-Orenstein AE, Brandt LJ, et al. The efficacy of probiotics in the treatment of irritable bowel syndrome: a systematic review. Gut. 2010;59(3):325–32.
Aller à la source
Méta-analyse
Rahimi R, Nikfar S, Rahimi F, Elahi B, Derakhshani S, Vafaie M, et al. A meta-analysis on the efficacy of probiotics for maintenance of remission and prevention of clinical and endoscopic relapse in Crohn’s disease. Dig Dis Sci. 2008;53(9):2524–31.
Aller à la source
Article scientifique
Antonieta G., Ramon B. Probióticos. Farmacia Profesional. 2017
Aller à la source