Comment renforcer son système immunitaire ?

Vous êtes à la recherche du meilleur supplément pour renforcer vos défenses immunitaires durant l’hiver ? Le fameux remède miracle ! En effet, au cours des mois les plus froids de l’année, il n’est pas rare que les symptômes du rhume et de la grippe voient le jour. Les températures baissent, les espaces sont moins aérés, et notre système immunitaire finit par en pâtir. Quelle solution adopter pour rester en bonne santé en toutes saisons ? Renforcer son système immunitaire, tout au long de l’année.

Et, comment préserver ses défenses immunitaires pour rester en pleine forme, et résister à l’hiver ? Des substances naturelles comme les terpènes – ou terpénoïdes – ont récemment été reconnues pour leurs bienfaits, et propriétés médicinales avérées (1). C’est pourquoi nous les avons intégré comme ingrédient principal de Vital Shield, notre supplément Sundt Nutrition ciblé pour booster le métabolisme général, et renforcer le système immunitaire. On vous en dit plus sur ce “super-supplément” : attention, préparez vous à l’adorer !

Eléments clés

  • Nos défenses immunitaires peuvent être diminuées au cours de l’hiver. Une fois affaiblis, nous nous retrouvons alors à la merci de différents troubles de santé, et pathologies. C’est pourquoi, il est capital de stimuler ses défenses immunitaires, et plus particulièrement en saison froide.
  • Pour aider notre organisme à mieux se “défendre”, renforcez votre immunitaire grâce à une alimentation saine et équilibrée. Mais aussi, en privilégiant un sommeil de qualité, et une activité physique régulière. Cela dit, ce n’est pas toujours suffisant ! Parce que nos rythmes de vie effrénés nous laissent peu de temps pour nous reposer ; ou des suites de consommation de substances toxiques telles que le tabac, ou l’alcool.
  • Notre supplément Vital Shield de Sundt Nutrition, a été spécifiquement formulé à base de terpènes, pour renforcer le système immunitaire, et ainsi mieux affronter l’hiver. Un allié idéal pour votre immunité !

Comment renforcer son système immunitaire ? Tout ce que vous devez savoir

Essayez de vous souvenir de la dernière fois que vous avez pris un coup de froid ? Au final, vous vous êtes rétabli, d’une part, grâce à du repos et un traitement… mais également parce que votre corps a activé ses défenses immunitaires pour mieux se guérir. Comment cela fonctionne t-il exactement ? Qu’est-ce qui met en péril votre organisme ? Et comment le corps enclenche-t-il l’ensemble de ses défenses immunitaires ? Toutes les réponses à vos questions sont dans notre guide. Découvrons ensemble comment renforcer notre système immunitaire, prenez note !

Maintenir ses défenses immunitaires à des niveaux élevés, est essentiel afin d’aider notre organisme à se protéger des agressions extérieures – comme le risque d’infections, virus ou pathologies les plus fréquentes en hiver. (Source : Priscilla Du Preez: zeqWK0n5PNM/ Unsplash.com)

Qu’est-ce que le système immunitaire ?

Tout d’abord, le terme générique de système immunitaire fait référence à un ensemble de cellules, tissus et organes, qui permettent à l’organisme de lutter contre les risques d’infections, maladies chroniques et pathologies diverses (2, 3).

Puis, imaginons un instant que vous pensiez avoir attrapé la grippe. C’est à ce moment-là que vos “soldats” intérieurs, autrement dit, vos défenses immunitaires, vont entamer la bataille contre l’infection. C’est-à-dire, attaquer des germes néfastes à l’organisme, comme les bactéries ou virus. Alors, de quoi se constitue ce fameux système immunitaire ? Voici une liste plus précise des différents agents en action pour notre défense quotidienne :

  • Les globules blancs. Egalement appelés leucocytes, les globules blancs sont de véritables “guerriers” qui luttent contre les germes et infections.
  • La peau. Cette dernière fait “barrière” contre les agressions extérieures, afin que les germes ne puissent pas intégrer le corps humain.
  • Les muqueuses. Soit un autre type de barrière naturelle que nous produisons au quotidien. En effet, le mucus et autres composants des muqueuses ont la capacité de “piéger” les germes, et les maintenir hors de portée.
  • Tissus et organes du système lymphatique. A titre d’exemple, citons la moelle osseuse, mais aussi la rate, les vaisseaux sanguins ou les ganglions lymphatiques. Bref, l’ensemble des tissus et organes du système lymphatique, qui à la fois sont responsables de la production, mais aussi du stockage et transport des globules blancs au sein du corps.

Notre système immunitaire est l’arme de notre organisme pour se défendre contres tous les corps étrangers néfastes à notre métabolisme, tels que les virus ou bactéries. De fait, contre toute-attente, notre organisme a le super-pouvoir d’identifier les différentes sources d’agressions extérieures, et fabriquer des anti-corps pour mieux se défendre. Magique, non ?!

C’est alors que les anticorps commencent à lutter et détruire les germes. De plus, sachez que vos propres cellules mémorisent la nature de ces corps étrangers. On appelle cela la mémoire immunitaire. En effet, une fois que votre organisme a crée des anti-corps pour se défendre contre des “ennemis inconnus”, il est ensuite capables de les identifier, et les combattre la fois suivante avec les anti-corps adaptés au virus ou bactérie concerné.

Quels sont les ennemis de nos défenses immunitaires ?

C’est pourquoi il est essentiel de booster ses défenses immunitaires pour que le corps humain ait la capacité de se battre contre différents corps étrangers et “ennemis”, qui mettraient nos foncions en péril. Infections, virus, bactéries… autant d’agents extérieurs considérés comme de véritables ennemis par l’organisme. Alors, quels sont les mauvais soldats, et habitudes quotidiennes néfastes au corps humain, pour lutter activement contre les agressions extérieures. Tabac, stress, drogues ? Pas seulement :

  • Tabagisme. En effet, le tabac est véritablement l’un des plus grands ennemis du système immunitaire. De nombreuses études sont régulièrement menées, et mettent en évidence que la fumée de cigarette peut affecter les fonctions vitales, et provoquer de multiples pathologies : respiratoires, cardiovasculaires ou auto-immunes. Mais aussi des allergies, cancers et rejet de greffes, parmi tant d’autres (4).
  • Manque de sommeil. Système immunitaire et qualité de sommeil sont étroitement liés. En effets, certaines études ont démontré que des personnes atteintes de maladies inflammatoires chroniques, ou infectieuses, pouvaient subir des altérations de leur rythme de sommeil. De plus, de nombreuses expérimentations humaines mettent en évidence le manque de sommeil, comme facteur aggravant de prédisposition au risque infectieux et faiblesse immunitaire suite à la vaccination. Ainsi, privilégier un sommeil suffisant, et de qualité, est une habitude de vie saine, essentielle pour renforcer ses défenses immunitaires au quotidien (5).
  • Alcool. La relation entre alcool et système immunitaire connaît deux poids deux mesures : en effet, une consommation modérée d’alcool peut être source de diminution des inflammations et amélioration des conséquences de la vaccination. D’un autre côté, l’alcoolisme ou consommation d’alcool chronique, est à l’origine d’une recrudescence des infections bactériennes, et virales (6).
  • Stress. De même, le stress existe autant en version bénéfique, que néfaste pour l’organisme. Ainsi, il peut s’agir de bon stress, lorsqu’il est question de s’adapter à une situation temporaire, et que nous affrontons des situations imprévues, ou de danger, avec le stress comme moteur. Cependant, lorsque les états de stress sont sources de mal-être et anxiété, alors ils ont un impact néfaste sur le système immunitaire. Enfin, le lien entre stress et défenses immunitaires est encore en cours d’étude, mais une chose est sure : rester zen est toujours gage de bonne santé (7, 8)!
Une alimentation sainte et équilibrée est indispensable, pour permettre à nos défenses immunitaires de remplir correctement leurs fonctions. (Source : Heather Ford: Ug7kk0kThLk/ Unsplash.com)

Le rôle clé du régime alimentaire pour renforcer son système immunitaire

Tout d’abord, précisons que les carences en micro-nutriments affaiblissent le système immunitaire. Raison pour laquelle, une alimentation équilibrée est essentielle pour le fonctionnement général de nos défenses. A suivre, retrouvez dans le tableau suivant un descriptif des principaux nutriments, les aliments à teneur élevée, et les risques liés à la carence (9, 10, 11, 12, 13) :

NutrimentsQuels sont les effets de la carence ?Aliments riches
Vitamine AUne carence en vitamine A affecte l’action des défenses immunitaires, et augmente le risque infectieux. Des taux trop faibles en ce nutriment peuvent causer une cécité nocturne, inflammation oculaire ou la rugosité de la peau.Huiles de foie de poisson, foie, poissons, jaunes d’œuf, épinards.
Vitamine DLes personnes qui possèdent des taux faibles de vitamine D sont davantage exposées aux infections respiratoires. La lumière naturelle du soleil permet de diminuer les effets des infections respiratoires virales, au même titre que l’huile de foie de morue.Oeufs, poissons bleu, crevettes, poulet, boeuf, fromage affiné, lait et beurre.
Vitamine ECette carence peut engendrer de graves altérations du système nerveux et musculaire. Mais aussi des pertes d’équilibre et de sensibilité, ainsi que la détérioration des défenses immunitaires. Légumes à feuilles vertes, céréales complètes ou enrichies, et huiles végétales.
ZincLa carence en zinc a tendance à augmenter la fréquence des infections, en particulier les infections de la peau ou respiratoires.Huîtres, moules, foie, viandes rouges, et poissons.
FerLa carence en fer a un impact direct sur l’affaiblissement des défenses immunitaires. En effet, des taux trop faibles en fer sont à l’origine de l’anémie – une affection qui altère l’immunité, et la capacité à lutter contre tous types de germes.Viandes maigres, fruits de mer et volailles. Lentilles, haricots, épinards et noix.
SéléniumLa carence en sélénium affaiblit l’organisme, et a un impact sur la capacité du système immunitaire à prévenir le risque infectieux.Poissons, crustacés, œufs, céréales complètes, graines, noix du Brésil.
Vitamine CAttention, de graves carences en vitamine C peuvent être à l’origine du scorbut, et impliquer le processus vital. Le manque de vitamine C se manifeste par un sentiment de fatigue générale, des gencives enflées, de petites taches rougeâtres ou violettes sur la peau, des douleurs au niveau des articulations, ainsi qu’une mauvaise cicatrisation des plaies.Agrumes, poivrons (rouges et verts), kiwis, brocolis et fraises.

Faire du sport

Se maintenir actif tout au long de la journée est une solution clé pour améliorer notre immunité. En effet, pratiquer une activité physique régulière optimise la réaction des défenses immunitaires au quotidien (11, 15).

De plus, au-delà de son rôle de stimulation des défenses immunitaires, l’exercice physique permet également de réguler notre stress, et améliore la faculté d’adaptation et réactivité de notre organisme face aux facteurs externes, et agressions extérieures. Ci-dessous, voici un récapitulatif des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en fonction de l’âge de la population :

Groupe d’âge Recommandations
5 à 17 ansJeux, sports, déplacements et balades. Mais aussi, loisirs et activités récréatives, éducation physique et sportive, séries d’exercices. Environ 1 heure par jour de préférence, en incluant un maximum de fitness et exercices cardio-vasculaires.
18 à 64 ansMisez sur un minimum de 3h par semaine d’activité physique, de type fitness, et d’intensité modérée. Ou bien, 1h30 d’entraînement sportif plus intense par semaine.
Plus de 65 ansPour les séniors, l’OMS conseille de pratiquer environ 150 minutes par semaine d’activité physique, légère à modérée. Ou toute forme d’exercices intenses durant 1h30 environ. Ou une combinaison d’efforts légers à intenses dans l’idéal.

Vous voulez renforcer votre système immunitaire ? Reposez-vous !

Tout d’abord, un sommeil de qualité est essentiel pour bien réguler le système immunitaire. En effet, c’est durant notre sommeil, au cours de la nuit, que nos défenses immunitaires se fortifient et se régénèrent. Ainsi, certaines études prouvent que les personnes qui dorment moins de 7 heures par jour ont jusqu’à 3 fois plus de chances de tomber malade, et attraper froid que ceux qui dorment au minimum 8 heures et plus (5, 11).

Voici les recommandations générales données par les spécialistes :

  • Aller se coucher à heures régulières
  • Dîner tôt, et léger
  • Ne pas aller se coucher immédiatement après manger
  • Ne pas boire de café l’après-midi, ni en soirée
  • Eviter les oreillers trop surélevés
  • Prendre un bain chaud avant de dormir
  • Dormir dans le noir complet
  • Eviter les appareils électroniques et écrans juste avant d’aller se coucher
  • Faire de l’exercice (modéré) environ 2h avant d’aller se coucher
  • Pratiquer certaines techniques de méditation
  • Dormir sur un matelas adapté
  • Maintenir sa chambre à température ambiante – entre 18 et 21 ºC
  • Ne pas pratiquer d’auto-médication

Suppléments pour renforcer son système immunitaire

L’hiver est sur le point d’arriver… accompagné de ses habituels rhumes et grippes ! Voici venu le temps de prendre soin de soi, et booster au maximum son système immunitaire, afin de lutter contre les virus, bactéries et autres agents pathogènes. Pourquoi ne pas miser sur la supplémentation ? En effet, nos modes de vie surchargés ne nous permettent pas toujours d’obtenir l’ensemble des nutriments nécessaires pour optimiser nos défenses immunitaires. Plus de détails sur les meilleurs nutriments pour préserver votre immunité (16, 17, 18) :

Rester actif permet de booster et améliorer son système immunitaire. Pratiquer régulièrement une activité physique, permet d’obtenir une meilleure réponse générale des défenses immunitaires. (Source : Gordon Cowie: nR7RzE0OBI0/ Unsplash.com)

Multivitamines

Avoir une carence est finalement assez fréquent… mais il arrive parfois de manquer de plusieurs nutriments ! Or, l’ensemble des micro-nutriments sont des plus essentiels pour notre organisme, pour affronter l’hiver. C’est pourquoi nous vous recommandons activement les multivitamines liposomales de Sundt Nutrition. Pourquoi ?

La technologie liposomale est au coeur de notre suppémentation, raison pour laquelle nous vous la recommandons. Les nutriments sont ainsi encapsulés dans un liposome, à savoir une structure sphérique semblable à celle de nos propres cellules. Une similitude avec nos membranes cellulaires qui permet aux vitamines d’être mieux absorbées par notre organisme.

De plus, les multivitamines de Sundt Nutrition sont végan, sans gluten, ni sucre ou OGM… mais contiennent toutes les vitamines nécessaires à votre organisme pour préserver votre immunité !

Bref, que demander de plus ? Essayez-les au plus vite !

Vitamine C

Si jamais vous avez besoin de booster au maximum vos taux d’énergie et votre système immunitaire, quoi de mieux que la vitamine C liposomale de Sundt Nutrition. Dites adieu aux gélules, et suppléments en comprimés à avaler ! En effet, la présentation sous forme de solution liquide, et mode d’administration en gouttes de la technologie liposomale est à la fois des plus simples, et efficaces.

Les récentes avancées scientifiques ont permis de mettre au point ce type de supplémentation liposomale, qui garantit une biodisponibilité optimale des suppléments. Le résultat à la clé ? La vitamine C liposomale atteint plus rapidement sa zone d’action, avec une qualité d’absorption par l’organisme supérieure, en comparaison avec les compléments alimentaires classiques.

Vous êtes végan ou intolérant au gluten ? Alors, ce supplément est fait pour vous ! Enfin, ces suppléments sont également respectueux des animaux, car ils sont 100% végan, mais aussi sans sucres, ni OGM. Ne manquez pas une occasion de les essayer !

Vital Shield : La révolution des terpènes

Voici venu le moment de vous présenter un supplément qui s’impose comme une véritable révolution dans le vaste univers de la supplémentation. Dites bonjour à Vital Shield : un supplément Sundt Nutrition spécialement ciblé pour renforcer votre système immunitaire. Mais alors, quel est son secret ? Les terpènes.

De fait, les terpènes sont des ingrédient naturels principalement présents dans les plantes, qui possèdent un large panel de propriétés médicinales. Ainsi, des études réalisées sur les terpènes bio-actifs que l’on peut retrouver dans la composition de nombreuses plantes, ont mis en évidence leurs propriétés antivirales. Des expérimentations sont en cours, afin de souligner les innombrables bienfaits des terpènes pour lutter contre de multiples pathologies. Un véritable composant miracle !

La formulation de Vital Shield contient tout autant du basilic, que de l’eugénol, d-limonène, bêta-caryophyllène, linalol et huile d’eucalyptus. Sa formulation unique, en combinaison avec les terpènes a été spécialement conçue pour stimuler les défenses immunitaires, et faciliter une action de défense immédiate, en cas d’agressions extérieures. Tentez l’expérience des terpènes : vous ne pourrez bientôt plus vous en passer !

En conclusion

Renforcer votre système immunitaire est un geste clé durant la transition vers la saison hivernale. En effet, nous sommes davantage exposés aux virus, bactéries et autres agents pathogènes lorsque nous évoluons dans des environnements froids, et humides. D’où l’importance de booster ses défenses immunitaires pour lutter activement contre les effets de l’hiver !

Si jamais vous commencez à montrer certains signes de faiblesse, il est essentiel de commencer par consulter un professionnel de santé. Enfin, si jamais votre médecin vous conseille la supplémentation, misez sur Vital Shield, le supplément Sundt Nutrition idéal pour stimuler vos défenses immunitaires, et faire face à l’hiver. En espérant que les super-pouvoirs des terpènes vous permettront de rester en pleine forme en toutes saisons !

Avez-vous maintenant une meilleure idée sur comment renforcer votre système immunitaire ? N’hésitez pas à nous laisser votre avis en commentaire. Et enfin, partagez l’article avec vos amis sur les réseaux pour leur permettre de mieux affronter l’hiver, merci !

Références (18)

1. Therapeutic and medicinal uses of terpenes Destinney Cox-Georgian, Niveditha Ramadoss, Chathu Dona, Chhandak Basu Medicinal plants. November 12, 2019: 333–359. Posted online Nov 12, 2019 Doi: 10.1007 / 978-3-030-31269-5_15 PMCID: PMC7120914 PubReader PDF Article – 568K Citation.
Source

2. Immune System and Disorders. U.S. National Library of Medicine.
Source

3. The immune system Lindsay B. Nicholson Biochem Assays. October 31, 2016; 60 (3): 275-301. Published online October 26, 2016. doi: 10.1042 / EBC20160017 PMCID: PMC5091071 PubReader PDF Article – 1.5M Citation.
Source

4. Qiu F, Liang C-L, Liu H, Zeng Y-Q, Hou S, Huang S, et al. Impacts of cigarette smoking on immune responsiveness: Up and down or upside down? Oncotarget [Internet]. 2017 Jan 3 [ 2020 Mar 23];8(1):268–84.
Source

5. Variation of the human immune system Petter Brodin, Mark M. Davis Nat Rev Immunol. Author’s manuscript; Available at PMC 2017 Feb 27. Published in final edited form as: Nat Rev Immunol. 2017 Jan; 17 (1): 21-29. Published online December 5, 2016 doi: 10.1038 / nri.2016.125 PMCID: PMC5328245 PubReader PDF Article – 1.0M Citation.
Source

6. Barr T, Helms C, Grant K, Messaoudi I. Opposing effects of alcohol on the immune system. Prog Neuro-Psychopharmacology Biol Psychiatry [Internet]. 2016 Feb 4 [ 2020 Mar 23];65:242–51.
Source

7. Psychological stress and the human immune system: a meta-analytic study of 30 years of research Suzanne C. Segerstromy Gregory E. Miller. doi: 10.1037 / 0033-2909.130.4.601.
Source

8. Effects of stress on the immune system Author Links Open Overlay Panel David N Khansari 1 Anthony J Murgo 2 Robert E Faith 3 https://doi.org/10.1016/0167-5699(90)90069-L Disponible online
Source

9. Calder PC. Feeding the immune system. Proc Nutr Soc [Internet]. 2013 Aug 21 [ 2020 Mar 23];72(3):299–309.
Source

10. Maggini S, Wintergerst ES, Beveridge S, Hornig DH. Selected vitamins and trace elements support immune function by strengthening epithelial barriers and cellular and humoral immune responses. In: British Journal of Nutrition [Internet]. 2007 [ 2020 Mar 16]. p. S29-35. Disponible online
Source

11. Guía básica para sistema inmune. FUNDACIÓN DE ENFERMERÍA DE CANTABRIA. ISBN: 978-84-09-20262-1. 1ª Edición Abril 2020. Disponible online
Source

12. Vitamin E. National Institutes of Health (NIH). Disponible online
Source

13. Iron. National Institutes of Health (NIH). Disponible online
Source

14. Vitamin C. National Institutes of Health (NIH). Disponible online
Source

15. Organización Mundial de la Salud OMS | Recomendaciones mundiales sobre la actividad física para la salud. WHO [Internet]. 2013, Disponible online
Source

16. Liposomes for Enhanced Bioavailability of Water-Insoluble Drugs: In Vivo Evidence and Recent Approaches. Mi-Kyung Lee. Pharmaceutics. 2020 Mar; 12(3): 264. Published online 2020 Mar 13. doi: 10.3390/pharmaceutics12030264 PMCID: PMC7151102 ArticlePubReaderPDF–2.9MCitation. Disponible online
Source

17. Liposomal-encapsulated Ascorbic Acid: Influence on Vitamin C Bioavailability and Capacity to Protect Against Ischemia–Reperfusion Injury. Janelle L. Davis, Hunter L. Paris, Joseph W. Beals, Scott E. Binns, Gregory R. Giordano, Rebecca L. Scalzo, Melani M. Schweder, Emek Blair and Christopher Bell. Journal ListNutr Metab Insightsv.9; 2016PMC4915787. Disponible online
Source

18. Therapeutic and Medicinal Uses of Terpenes Destinney Cox-Georgian, Niveditha Ramadoss, Chathu Dona, Chhandak Basu Medicinal Plants. 2019 Nov 12 : 333–359. Published online 2019 Nov 12. doi: 10.1007/978-3-030-31269-5_15 PMCID: PMC7120914 ArticlePubReaderPDF–568KCitation. Disponible online
Source

Article scientifique
Therapeutic and medicinal uses of terpenes Destinney Cox-Georgian, Niveditha Ramadoss, Chathu Dona, Chhandak Basu Medicinal plants. November 12, 2019: 333–359. Posted online Nov 12, 2019 Doi: 10.1007 / 978-3-030-31269-5_15 PMCID: PMC7120914 PubReader PDF Article – 568K Citation.
Go to source
Article scientifique
Immune System and Disorders. U.S. National Library of Medicine.
Go to source
Article scientifique
The immune system Lindsay B. Nicholson Biochem Assays. October 31, 2016; 60 (3): 275-301. Published online October 26, 2016. doi: 10.1042 / EBC20160017 PMCID: PMC5091071 PubReader PDF Article – 1.5M Citation.
Go to source
Article scientifique
Qiu F, Liang C-L, Liu H, Zeng Y-Q, Hou S, Huang S, et al. Impacts of cigarette smoking on immune responsiveness: Up and down or upside down? Oncotarget [Internet]. 2017 Jan 3 [ 2020 Mar 23];8(1):268–84.
Go to source
Article scientifique
Variation of the human immune system Petter Brodin, Mark M. Davis Nat Rev Immunol. Author’s manuscript; Available at PMC 2017 Feb 27. Published in final edited form as: Nat Rev Immunol. 2017 Jan; 17 (1): 21-29. Published online December 5, 2016 doi: 10.1038 / nri.2016.125 PMCID: PMC5328245 PubReader PDF Article – 1.0M Citation.
Go to source
Article scientifique
Barr T, Helms C, Grant K, Messaoudi I. Opposing effects of alcohol on the immune system. Prog Neuro-Psychopharmacology Biol Psychiatry [Internet]. 2016 Feb 4 [ 2020 Mar 23];65:242–51.
Go to source
Méta-analyse
Psychological stress and the human immune system: a meta-analytic study of 30 years of research Suzanne C. Segerstromy Gregory E. Miller. doi: 10.1037 / 0033-2909.130.4.601.
Go to source
Article scientifique
Effects of stress on the immune system Author Links Open Overlay Panel David N Khansari 1 Anthony J Murgo 2 Robert E Faith 3 https://doi.org/10.1016/0167-5699(90)90069-L Disponible online
Go to source
Article scientifique
Calder PC. Feeding the immune system. Proc Nutr Soc [Internet]. 2013 Aug 21 [ 2020 Mar 23];72(3):299–309.
Go to source
Article scientifique
Maggini S, Wintergerst ES, Beveridge S, Hornig DH. Selected vitamins and trace elements support immune function by strengthening epithelial barriers and cellular and humoral immune responses. In: British Journal of Nutrition [Internet]. 2007 [ 2020 Mar 16]. p. S29-35. Disponible online
Go to source
Guide clinique
Guía básica para sistema inmune. FUNDACIÓN DE ENFERMERÍA DE CANTABRIA. ISBN: 978-84-09-20262-1. 1ª Edición Abril 2020. Disponible online
Go to source
Site officiel
Vitamin E. National Institutes of Health (NIH). Disponible online
Go to source
Site officiel
Iron. National Institutes of Health (NIH). Disponible online
Go to source
Site officiel
Vitamin C. National Institutes of Health (NIH). Disponible online
Go to source
Recommandations de l'OMS
Organización Mundial de la Salud OMS | Recomendaciones mundiales sobre la actividad física para la salud. WHO [Internet]. 2013, Disponible online
Go to source
Article scientifique
Liposomes for Enhanced Bioavailability of Water-Insoluble Drugs: In Vivo Evidence and Recent Approaches. Mi-Kyung Lee. Pharmaceutics. 2020 Mar; 12(3): 264. Published online 2020 Mar 13. doi: 10.3390/pharmaceutics12030264 PMCID: PMC7151102 ArticlePubReaderPDF–2.9MCitation. Disponible online
Go to source
Article scientifique
Liposomal-encapsulated Ascorbic Acid: Influence on Vitamin C Bioavailability and Capacity to Protect Against Ischemia–Reperfusion Injury. Janelle L. Davis, Hunter L. Paris, Joseph W. Beals, Scott E. Binns, Gregory R. Giordano, Rebecca L. Scalzo, Melani M. Schweder, Emek Blair and Christopher Bell. Journal ListNutr Metab Insightsv.9; 2016PMC4915787. Disponible online
Go to source
Article scientifique
Therapeutic and Medicinal Uses of Terpenes Destinney Cox-Georgian, Niveditha Ramadoss, Chathu Dona, Chhandak Basu Medicinal Plants. 2019 Nov 12 : 333–359. Published online 2019 Nov 12. doi: 10.1007/978-3-030-31269-5_15 PMCID: PMC7120914 ArticlePubReaderPDF–568KCitation. Disponible online
Go to source
This entry was posted in Blog and tagged .