Comment arrêter la diarrhée ? Aliments et suppléments

Une envie pressante ? Le besoin urgent d’aller aux toilettes pour éliminer, les crampes d’estomac, gazs et flatulences, sont des symptômes gênants qui interviennent conjointement avec les épisodes de diarrhée. Cela dit, ils peuvent aussi être en lien étroit avec des infections digestives, intolérances alimentaires, et autres pathologies gastro-intestinales.

Ce type d’épisodes de diarrhée peut fortement affecter votre qualité de vie, mais aussi votre vie sociale, professionnelle, voire sentimentale. Alors, comment arrêter la diarrhée ? On répond à vos questions dans ce dossier !

En Bref

  • Tout d’abord, la diarrhée se définit par une fréquence plus élevée des selles. Mais aussi par leur consistance plus molle, ou liquide. Enfin, à cela s’ajoute le plus souvent des douleurs, et troubles gastro-intestinaux.
  • De manière générale, la diarrhée s’estompe par elle-même. Cependant, lorsqu’elle est la conséquence de troubles digestifs ou infections intestinales, la surveillance médicale est de rigueur.
  • Néanmoins, diverses méthodes se distinguent pour mettre fin à la diarrhée, ou diminuer la durée des épisodes. Cependant, rien ne vaut la prévention grâce à une alimentation, ou supplémentation adaptée.

Comment arrêter la diarrhée : Tout ce qu’il faut savoir

En vérité, la diarrhée peut toucher n’importe qui, à toute étape de vie. Les épisodes de diarrhée sont davantage assimilés à des symptômes, plutôt qu’à une maladie ; et peuvent survenir de manière inopinée, suite à la consommation d’eau, ou aliments toxiques.

Mais alors, comment arrêter la diarrhée ? Différentes options se démarquent, en fonction de la symptomatologie individuelle. Notamment :

Traitements pour arrêter la diarrhéeSymptômes Contre-indications
Médicaments antidiarrhéiquesStopper la diarrhée le plus rapidement possible, en cas d’urgence (surtout en extérieur) Diarrhées avec signaux d’alarme
Santé cardio-vasculaire fragile
AntibiotiquesUniquement dans les cas de diarrhées d’origine bactérienne Diarrhées non bactériennes (risques d’aggravation)
ProbiotiquesDiarrhée chronique ou épisodique, suite à la prise d’antibiotiques (syndrome du colon irritable, maladie de Crohn)Faiblesse immunitaire
Aliments antidiarrhéiquesA consommer durant tous types d’épisodes de diarrhées Intolérances alimentaires

Médicaments antidiarrhéiques

La majorité du temps, la diarrhée s’atténue et disparaît automatiquement, au bout de quelques jours. En effet, grâce à une bonne hydratation quotidienne, une alimentation légère et peu sucrée, la récupération peut être rapide (1).

Cela dit, comment arrêter la diarrhée au plus vite, si jamais vous ne pouvez pas rester à domicile ? Fort heureusement, les médicaments antidiarrhéiques sont là pour vous ! Parmi lesquels (2) :

  • Lopéramide : à prendre en sortant des toilettes, après élimination. Attention ! Respecter la dose quotidienne, et consulter un spécialiste en cas de troubles cardiaques (3).
  • Sous-salicylate de bismuth : un médicament qui va stopper les liquides, pour ne pas les mélanger aux selles – et ainsi mettre fin à la diarrhée.

Signaux d’alarme pendant les épisodes de diarrhée

Ainsi, si jamais vous percevez les symptômes suivants durant vos épisodes diarrhéiques, il est essentiel de consulter un spécialiste (4) :

  • Déshydratation (sensations de soif, bouche sèche, urines très espacées ou concentrées) (5)
  • Episodes de diarrhée de plus de 2 jours (plus de 24 heures chez les plus petits)
  • Intensité accrue des douleurs abdominales, ou rectales
  • Sang ou mucus dans les selles
  • Selles de couleur foncées, filandreuses ou visqueuses
  • Fièvre supérieure à 38,8°

Antibiotiques

Comment arrêter la diarrhée d’origine bactérienne ? Dans ce cas précis, les antibiotiques sont faits pour vous. Attention à avoir confirmation par diagnostic médical de l’origine de la diarrhée, car la plupart sont virales. Auquel cas, la prise d’antibiotiques peut avoir l’effet opposé, et accélérer la diarrhée, en détruisant les “bonnes” bactéries qui protègent le microbiote.

Cela dit, il existe une forme de diarrhée sévère, appelée “dysenterie”, provoquée par des bactéries entéropathogènes – telles que Escherichia coli (connue sous le nom d’infections E.Coli), Campylobacter, Shigella et Salmonella (6). Dans ces cas précis de diarrhées bactériennes uniquement, le traitement par antibiotiques est recommandé.

Probiotiques

Ensuite, pour arrêter la diarrhée de manière naturelle, en reconstituant une flore intestinale saine, les probiotiques se révèlent une option fiable. De fait, ces suppléments (en vente libre) sont constitués de microorganismes vivants, semblables à nos propres bactéries intestinales. Avec pour but de repeupler le microbiote de bactéries “saines”, pour rééquilibrer la flore et ainsi mieux lutter contre les infections (7).

En revanche, ce type de traitement est ciblé pour les épisodes de diarrhées provoquées par la prise d’antibiotiques, ou suite à des maladies chroniques. Telles que le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn, ou encore les intolérances alimentaires au gluten, ou lactose (8, 9).

Enfin, pour une sélection avisée de probiotiques, n’oubliez pas de (10) :

  • Privilégier 100 à 1 milliard d’UFC (unités formant colonies).
  • Respecter la réfrigération des probiotiques, si nécessaire.
  • Suivre les instructions de consommation, et posologie recommandée.

Alimentation antidiarrhéique

Enfin, pour préserver votre transit intestinal, l’alimentation est la clé. Mais également pour limiter la durée des épisodes de diarrhée. Afin de favoriser votre bien-être et confort intestinal, misez sur des aliments plus légers, faible en matières grasses et peu épicés. Par exemple (11) :

  • Avoine
  • Riz blanc (classique)
  • Pain ou biscottes (sauf en cas d’intolérance au gluten)
  • Pommes de terre bouillies
  • Pâtes
  • Bananes (de préférence vertes, pas trop mûres)
  • Oeufs
  • Yaourts
  • Poitrine de poulet
  • Lait maternel pour les nourrissons (12)

A l’inverse, les aliments suivants pourraient accentuer, ou faire perdurer les épisodes diarrhéiques. Ainsi, il est préférable d’éviter les :

  • Produits laitiers (sauf yaourts)
  • Aliments très gras (fritures)
  • Ou aliments trop épicés
  • Céréales complètes
  • Fruits secs
  • Agrumes
  • Maïs
  • Café
  • Boissons sucrées (jus de fruits, sodas)
  • Alcool

Comment arrêter la diarrhée : conseils et recommandations

Ainsi, comme vous l’avez compris, certains choix ont un impact direct sur la qualité de vie, et le confort intestinal. Mieux vaut préserver son temps libre et ses vacances… plutôt que de rester dans sa salle de bain avec la diarrhée ! Aussi, pour vous accompagner dans un mode de vie sain, voici quelques précautions et bonnes habitudes à adopter au quotidien.

Hygiène personnelle

Tout d’abord, souvenez-vous que la diarrhée est souvent provoquée par des germes, que vous retrouverez justement dans les selles, une fois éliminés. Aussi, il est essentiel de maintenir une excellente hygiène personnelle pour éviter tout contact avec l’eau, ustensiles de cuisine ou aliments, afin de ne pas alimenter un cycle d’épisodes de diarrhée à répétition (13).

En effet, il a été constaté que les épisodes diarrhéiques étaient moins chroniques chez les enfants, et adultes les plus propres. Ainsi, une diminution de 50% de la fréquence de la diarrhée s’obtiendrait grâce à des gestes clés d’hygiène corporelle, tels que (14, 15) :

  • Consommer de l’eau potable, et minéralisée.
  • Bien se laver les mains, après les toilettes, avant de cuisiner ou manger.
  • Avoir une alimentation saine. Des aliments de sources fiables, avec des processus de conservation et dates de validité respectés.

Prévention de la diarrhée des enfants

Ainsi, selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et l’UNICEF, à peu près deux millions d’enfants de moins de cinq ans, meurent dans le monde chaque année suite à des épisodes de diarrhées sévères. D’une part, à cause d’une aggravation de la symptomatologie. Mais aussi car les diarrhées deviennent de plus en plus intenses, et chroniques (16).

C’est pourquoi, il est essentiel de protéger les plus petits, grâce à trois piliers élémentaires. A savoir : vaccination, apports alimentaires et éducation.

1. Vaccination

Tout d’abord, pour prévenir ou traiter sur le long terme le risque d’épisodes diarrhéiques, misez sur le vaccin contre les rotavirus – Rotarix ou RotaTeq, notamment. Ainsi, l’administration se fait par voie orale (sans injections), aux alentours du deuxième mois de bébé (17).

2. Nutrition

D’autre part, selon l’UNICEF, il est extrêmement rare qu’un bébé exclusivement nourri au lait maternel, souffre de diarrhées. Tout simplement, car il s’agit ici d’une alimentation nutritive, et hydratante. Mais également très riche en anticorps, pour protéger efficacement les plus petits (18).

4. Education

Enfin, n’oubliez pas que les bébés et enfants sont de véritables éponges. Ainsi, il est essentiel de les éduquer pour développer de bonnes pratiques d’hygiène corporelle quotidiennes, et sur le long terme.

Aussi, procédez dans l’ordre en leur inculquant les gestes essentiels, pour bien se laver les mains. Avec du savon, en nettoyant les paumes, doigts et ongles – après être allés aux toilettes ou avoir joué, et avant le repas.

Prévention de la diarrhée chez les voyageurs

De fait, selon la Société Francophone de Médecine Tropicale et Santé Internationale, à peu près 40 % des voyageurs seraient amenés à souffrir de diarrhée, au cours de leur périple.

Cela dit, diverses raisons peuvent expliquer les épisodes de diarrhée. A savoir, le stress du voyage, changements d’habitudes alimentaires, ou les intoxications dues à des boissons ou aliments qui contiennent des bactéries, virus ou parasites. En effet, les voyageurs sont les premiers touchés par ces agents infectieux ; à l’inverse des locaux, habitués aux micro-organismes présents dans leur alimentation quotidienne (19).

C’est pourquoi, pour éviter tous types de diarrhées, en lien avec la consommation d’aliments et boissons toxiques, il est recommandé de suivre quelques recommandations essentielles (20) :

  • Boire de l’eau ou des boissons en bouteille, et scellées.
  • Se tenir éloigné de toutes boissons avec des glaçons.
  • Ne pas avaler de l’eau pendant la douche, ou le lavage de dents.
  • Purifier leau. En la faisant bouillir 10 minutes, ou grâce à des comprimés de purification.
  • Éviter de consommer des salades et crudités (que vous n’avez pas lavées et préparées par vous-même).
  • Bannir les plats très économiques des vendeurs de rue.

En conclusion

Ainsi, il est vrai qu’un épisode de diarrhée, au mauvais endroit, au mauvais moment… peut réellement vous gâcher la vie. Savoir comment arrêter la diarrhée peut vous être très utile, en cas de besoin au quotidien. Que ce soit pour vous, vos enfants, ou lors de vos voyages et déplacements. Cela dit, il est indispensable d’avoir identifié le type de diarrhée, grâce à un diagnostic médical précis – afin d’avoir recours au traitement antidiarrhéique adapté.

Mieux vaut prévenir que guérir : aussi, pour éviter les épisodes de diarrhée, il est essentiel d’adopter une alimentation équilibrée, et une hygiène personnelle irréprochable, dès le plus jeune âge. Enfin, dites au revoir à la diarrhée – et laissez place au bien-être, confort intestinal et qualité de vie !

Comment arrêter la diarrhée ? Si vous avez maintenant la réponse à cette question, n’hésitez pas à nous laisser votre avis en commentaire. Enfin, informez vos amis en partageant l’article sur les réseaux sociaux, merci !

Références (20)

1. Joad M. Diarrhoeal diseases. OSM. BMJ 1960;2:151–151.
Source

2. Raphaël V. Antidiarrheals. Soins 1989:I–II.
Source

3. Loperamida. MedlineplusGov n.d. 2020
Source

4. Diarrea. Digestive System 2002.
Source

5. Barr W, Smith A. Acute diarrhea in adults. Am Fam Physician 2014;89:180–9.
Source

6. David R. Antibiotic Therapy for Acute Watery Diarrhea and Dysentery. Military Medicine. 2017
Source

7. Katherine Zeratsky RD. Probióticos y prebióticos: lo que debes saber [Internet]. Mayo Clinic. Mayo Foundation for Medical Education and Research; 2018.
Source

8. Rahimi R, Nikfar S, Rahimi F, Elahi B, Derakhshani S, Vafaie M, et al. A meta-analysis on the efficacy of probiotics for maintenance of remission and prevention of clinical and endoscopic relapse in Crohn’s disease. Dig Dis Sci. 2008;53(9):2524–31.
Source

9. Moayyedi P, Ford AC, Talley NJ, Cremonini F, Foxx-Orenstein AE, Brandt LJ, et al. The efficacy of probiotics in the treatment of irritable bowel syndrome: a systematic review. Gut. 2010;59(3):325–32
Source

10. Antonieta G., Ramon B. Probióticos. Farmacia Profesional. 2017.
Source

11. Ntaba D. BRAT Diet: Axiom or Unsubstantiated Myth?, Emergency Medicine News: January 2004.
Source

12. Lamberti LM, Fischer Walker CL, Noiman A, Victora C, Black RE. Breastfeeding and the risk for diarrhea morbidity and mortality. BMC Public Health 2011;11 Suppl 3:S15.
Source

13. Diarrhoea Prevention: Attention to cleanliness and hygiene prevents diarrhoea from spreading. Healthphone.org. 2014
Source

14. Usfar AA, Iswarawanti DN, Davelyna D, Dillon D. Food and personal hygiene perceptions and practices among caregivers whose children have diarrhea: a qualitative study of urban mothers in Tangerang, Indonesia. J Nutr Educ Behav 2010;42:33–40.
Source

15. Sheth M, Obrah M. Diarrhea prevention through food safety education. Indian J Pediatr 2004;71:879–82.
Source

16. Acute diarrhea in adults and children: a global perspective. WorldgastroenterologyOrg n.d.21012
Source

17. Rotavirus – Información para los padres. CdcGov 2019.
Source

18. Smith K. La diarrea. UnicefOrg n.d.
Source

19. Vila J, Oliveira I, Zboromyrska Y, Gascon J. Diarrea del viajero. Enfermedades Infecciosas Microbiología Clínica 2016;34:579–84.
Source

20. Shlim DR. Looking for evidence that personal hygiene precautions prevent traveler’s diarrhea. Clin Infect Dis 2005;41 Suppl 8:S531-5.
Source

Site officiel
Joad M. Diarrhoeal diseases. OSM. BMJ 1960;2:151–151.
Go to source
Site officiel
Raphaël V. Antidiarrheals. Soins 1989:I–II.
Go to source
Site officiel
Loperamida. MedlineplusGov n.d. 2020
Go to source
Site officiel
Diarrea. Digestive System 2002.
Go to source
Article scientifique
Barr W, Smith A. Acute diarrhea in adults. Am Fam Physician 2014;89:180–9.
Go to source
Article scientifique
David R. Antibiotic Therapy for Acute Watery Diarrhea and Dysentery. Military Medicine. 2017
Go to source
Site officiel
Katherine Zeratsky RD. Probióticos y prebióticos: lo que debes saber [Internet]. Mayo Clinic. Mayo Foundation for Medical Education and Research; 2018.
Go to source
Méta-analyse
Rahimi R, Nikfar S, Rahimi F, Elahi B, Derakhshani S, Vafaie M, et al. A meta-analysis on the efficacy of probiotics for maintenance of remission and prevention of clinical and endoscopic relapse in Crohn’s disease. Dig Dis Sci. 2008;53(9):2524–31.
Go to source
Examen systématique
Moayyedi P, Ford AC, Talley NJ, Cremonini F, Foxx-Orenstein AE, Brandt LJ, et al. The efficacy of probiotics in the treatment of irritable bowel syndrome: a systematic review. Gut. 2010;59(3):325–32
Go to source
Article scientifique
Antonieta G., Ramon B. Probióticos. Farmacia Profesional. 2017.
Go to source
Article scientifique
Ntaba D. BRAT Diet: Axiom or Unsubstantiated Myth?, Emergency Medicine News: January 2004.
Go to source
Site officiel
Lamberti LM, Fischer Walker CL, Noiman A, Victora C, Black RE. Breastfeeding and the risk for diarrhea morbidity and mortality. BMC Public Health 2011;11 Suppl 3:S15.
Go to source
Site officiel
Diarrhoea Prevention: Attention to cleanliness and hygiene prevents diarrhoea from spreading. Healthphone.org. 2014
Go to source
L'étude chez l'homme
Usfar AA, Iswarawanti DN, Davelyna D, Dillon D. Food and personal hygiene perceptions and practices among caregivers whose children have diarrhea: a qualitative study of urban mothers in Tangerang, Indonesia. J Nutr Educ Behav 2010;42:33–40.
Go to source
L'étude chez l'homme
Sheth M, Obrah M. Diarrhea prevention through food safety education. Indian J Pediatr 2004;71:879–82.
Go to source
Site officiel
Acute diarrhea in adults and children: a global perspective. WorldgastroenterologyOrg n.d.21012
Go to source
Site officiel
Rotavirus – Información para los padres. CdcGov 2019.
Go to source
Site officiel
Smith K. La diarrea. UnicefOrg n.d.
Go to source
Article scientifique
Vila J, Oliveira I, Zboromyrska Y, Gascon J. Diarrea del viajero. Enfermedades Infecciosas Microbiología Clínica 2016;34:579–84.
Go to source
Article scientifique
Shlim DR. Looking for evidence that personal hygiene precautions prevent traveler’s diarrhea. Clin Infect Dis 2005;41 Suppl 8:S531-5.
Go to source
This entry was posted in Blog and tagged .