Carence vitamine D : Symptômes, causes et traitement

Savez-vous réellement à quoi vous vous exposez en cas de carence en vitamine D ? Egalement appelée calciférol, la « vitamine du soleil » joue un rôle clé pour conserver des os en bonne santé, car elle facilite l’absorption du calcium. Non seulement, la vitamine D est essentielle chaque jour pour votre squelette, mais également pour la santé de vos dents et le renforcement du système immunitaire. Vous voulez en savoir plus ?

Parmi les raisons premières de préserver vos taux : la carence en vitamine D peut avoir un impact néfaste sur votre système musculaire. Et le pire dans tout ça, c’est que les symptômes de carence sont à peine perceptibles au quotidien. Examinons de près les signes avants-coureurs de la carence en vitamine D, les causes de son apparition, et les différents traitements pour prévenir et combler le risque de manquer de ce nutriment.

Eléments clés

  • La vitamine D est synthétisée grâce à l’action du soleil, ou apportée à l’organisme via l’alimentation et les suppléments. Néanmoins, la majorité des gens ne consomment pas suffisamment de vitamine D, un nutriment pourtant essentiel à la santé osseuse de l’être humain.
  • La carence en vitamine D n’est pas aisée à diagnostiquer, car les symptômes ne sont pas ciblés. Cependant, si vous prenez rarement le soleil, ou consommez peu de poissons gras, vous serez forcément plus sujet au manque de vitamine D.
  • Le supplément liposomal en vitamine D est une alternative sûre et efficace, de combler ces apports journaliers en vitamine D. Certifié et approuvé par les scientifiques, le complément liposomal : l’essayer c’est l’adopter !

Tout ce qu’il faut savoir sur la carence en vitamine D

Vous êtes certainement déjà au courant, que l’action du soleil sur la peau, suffit à produire de la vitamine D. Pour autant, est-ce qu’il suffit simplement d’aller à la plage l’été pour combler ses besoins ? Non, il faut s’exposer au soleil tout au long de l’année ! Même s’il est vrai que certains aliments sont également riches en vitamines D, et que la prise de suppléments permet de combler ses besoins journaliers et prévenir le risque de carence. A suivre, nous répondrons à toutes vos interrogations au sujet du rôle clé de la vitamine D pour rester en bonne santé.

La vitamine D s’obtient grâce à l’action du soleil, l’alimentation et la supplémentation. (Source: Jackson: v53qmbo25fs/ Unsplash.com)

Quels sont les symptômes de la carence en vitamine D ?

La plupart du temps, la carence en vitamine D ne se manifeste pas par des symptômes particuliers. Cependant, il arrive également que le manque de vitamine D engendre des complications qui peuvent facilement être confondues avec d’autres états ou symptômes : comme la fybromialgie, le syndrome de fatigue chronique ou de simples indicateurs et stigmates du vieillissement, tels que :

  • Douleur des os
  • Sensation de fatigue
  • Etat de faiblesse généralisé
  • Crampes musculaires
  • Maux de tête

La véritable problématique de la carence en vitamine D, au-delà de ses symptômes plus ou moins flagrants ; ce sont plutôt les grave soucis de santé que la carence peut occasionner à long terme. A savoir des maladies telles que l’ostéoporose par exemple, d’où l’importance de combler ses besoins journaliers (1, 2)!

Pourquoi avoir une carence en vitamine D ?

Certaines études scientifiques ont mis en évidence une relation de cause à effet entre la carence en vitamine D, et un risque plus élevé de tumeurs, maladies auto-immunes et cardiovasculaires, diabète de type 2 et hypertension, entre autres. (3) Des conclusions qui demeurent en cours d’étude ; néanmoins, il a été établi qu’au fil du temps, le déficit des taux de vitamine D peuvent être à l’origine de :

  • Rachitisme. Lorsque la carence en vitamine D affecte les plus jeunes, leurs os sont deviennent plus faibles, fragiles et susceptibles de se briser (4). La carence en vitamine D peut aussi provoquer des déformations osseuses ou créer un retard de croissance, entre autres.
  • Ostéoporose et ostéomalacie. Ces maladies peuvent également être la conséquence d’une carence en vitamine D chez les adultes. Les carences nutritionnelles peuvent engendrer une fragilité osseuse, voire des os plus friables, avec risque de rupture. A long terme, le risque de douleurs osseuses et éventuelles fractures est plus élevé (4).

Quelles sont les conséquences de la carence en vitamine D ?

Il a été prouvé que la vitamine D était un nutriment essentiel pour l’équilibre du squelette, afin de prévenir le risque de chutes et fractures (5).Mais pas seulement ! Les conséquences de la carence en vitamine D sont multiples et variées (6):

  • Risque accru d’ostéoporose à long terme. La carence en vitamine D apparaît très souvent chez les personnes plus âgées, et spécifiquement les patients qui souffrent d’ostéoporose (2, 7).
  • Insuffisances respiratoires : La carence en vitamine D peut avoir des conséquences sur la respiration ; c’est-à-dire aggraver les complications dues à l’asthme et à certaines infections respiratoires.
  • Impact négatif sur la grossesse : L’insuffisance en vitamine D peut également être à l’origine d’un accouchement prématuré, et de petite taille et poids léger du nouveau-né.
  • Maladies cardio-vasculaires. Certaines études scientifiques associent les faibles taux de vitamine D avec l’augmentation du risque cardiaque (5).
  • Diabète sucré. Les suppléments de vitamine D pourraient réduire le risque de diabète de type 1. Une hypothèse, actuellement en cours d’études (5).
  • Cancer. Certains types de cancer mettent en avant des symptômes de carence en vitamine D. Le cancer du sein et du colon notamment, bien que les conclusions ne soient pas encore définitives (2, 5).
  • Maladie mentale. Certaines études scientifiques ont mis en évidence le lien entre carence en vitamine D, et apparition des symptômes de la dépression (5).
Les femmes qui ont de faibles taux en vitamine D courent le risque de transmettre leur carence au futur bébé, plus propice à la naissance aux problèmes de rachitisme durant la croissance. (Source : Mullins: y16sn3fcwiw/ Unsplash.com)

Qui peut souffrir de carence en vitamine D ?

Comme vous le savez déjà, la vitamine D s’obtient grâce à l’action du soleil sur la peau durant l’exposition solaire, ou la valeur nutritionnelle des aliments ou suppléments. Quel public coure davantage le risque de souffrir de carence en un nutriment aussi essentiel ? On peut citer en particulier : (1)

  • Les personnes qui s’exposent peu au soleil. Cependant, il existe de nombreuses variables au sujet de l’efficacité de l’exposition solaire, telles que : le lieu, l’heure de la journée, l’altitude et latitude, les vêtements, l’usage de protection solaire, la couleur de peau, la pigmentation ou l’âge de la personne, entre autres. A noter également, la peau des personnes âgées produit jusqu’à 75% de vitamine D3 en moins, en comparaison avec de jeunes adultes.
  • Ceux qui ont des apports nutritionnels insuffisants. À l’exception de tous les poissons gras, la teneur naturelle en vitamine D de la majorité des aliments, produits laitiers enrichis y compris, est relativement faible en moyenne. C’est pourquoi les suppléments en vitamine D s’imposent comme une valeur sûre. D’autant plus quand on sait que les carences en vitamine D ne sont souvent pas diagnostiquées (8).

Quel est l’apport journalier recommandé pour éviter la carence en vitamine D ?

L’apport journalier recommandé dépend en grande partie de facteurs externes, tels que l’âge et la période de vie. A suivre, retrouvez un tableau avec l’ensemble des AJR conseillés par les Agences de Sécurité Alimentaire en Europe : (9)

ÂgeApport journalier recommandé (AJR)
Bébés (0-12 mois)10 mcg (400 UI) *
Enfants (1-13 ans)10 mcg (400 UI)
Adolescents (14-18 ans)12,5 mcg (500 UI)
Adultes (19-70 ans)12,5 mcg (500 UI)
Séniors (71 et +)15 mcg (600 UI)
Femmes (grossesse/allaitement)15 mcg (600 UI)
* L’apport journalier recommandé est exprimé en microgrammes (mcg) et en unités internationales ( UI )

Comment savoir si on a une carence en vitamine D ?

Il est possible d’avoir une réponse précise en consultant votre médecin afin de réaliser une prise de sang pour relever vos taux en vitamine D. Les personnes le plus sujettes à souffrir de carence en vitamine D sont principalement : (1)

  • Les personnes affectées par une maladie qui engendre une mauvaise absorption du nutriment. Telle que la maladie coeliaque, par exemple.
  • Ceux qui ne s’exposent jamais ou très peu au soleil. Les enfants et personnes âgées présentent plus de risques car elle sortent moins fréquemment de chez elles, d’où une exposition au soleil limitée.
  • Ceux qui souffrent d’insuffisance rénale. Lorsque les reins ne fonctionnent pas “à plein régime”, il est plus compliqué de maintenir ses taux en vitamine D dans les valeurs moyennes. Un lien de cause à effet réciproque car la carence en vitamine D peut également aggraver l’insuffisance rénale.
  • Femmes enceintes ou en cours d’allaitement. Les femmes sujettes aux carences en vitamine D peuvent également transmettre leur carence au futur bébé. Le nouveau-né court alors le risque de souffrir de rachitisme durant sa période de croissance (6).
  • Personnes qui souffrent de problèmes intestinaux ou à l’estomac. Toute condition particulière qui peut affecter le bien-être du système digestif peut avoir un impact négatif sur la qualité d’absorption de la vitamine D.
Si vous ne prenez pas régulièrement le soleil ou n’incluez pas à votre alimentation du poisson gras notamment, il est possible que vous présentiez une carence en vitamine D. (Source : Om: 17415579/ 123rf.com)

Traitement et prévention de la carence en vitamine D

Une grave carence en vitamine D doit toujours être contrôlée par un médecin. Cependant, vous pouvez booster vos taux en vitamine D grâce à une exposition régulière au soleil, des aliments riches en vitamine D, ou la prise de suppléments alimentaires. A ce sujet, connaissez-vous les suppléments en vitamine D issus de la technologie liposomale ? Une véritable révolution dans le secteur !  

Supplément liposomal

Commençons par clarifier ce que sont les liposomes, soit de petites sphères formées par des phospholipides (molécules àla structure similaire à celle de nos membranes cellulaires) qui facilitent un transport stable de la vitamine D vers l’intestin, afin d’optimiser son assimilation (10, 11).

L’efficacité de la technologie liposomale a déjà été démontrée par des spécialistes de l’industrie pharmaceutique, et approuvée par des expérimentations dans le secteur de la supplémentation (12). Voici les conclusions médicales mises en évidence par les experts :

  • Biodisponibilité accrue. La technologie liposomale a la capacité de fournir à l’organisme davantage de nutriments actifs que la supplementation classique (12).
  • Meilleure tolérance digestive. Les expérimentations ont confirmé que les liposomes facilitent la digestion des suppléments en réduisant le risque de malaises gastro-intestinaux (13). Le nutriment étant encapsulé, il présente ainsi moins de risques d’affecter la paroi gastro-intestinale.
  • Excellent rapport qualité-prix. En raison de sabiodisponibilité accrue, le rapport qualité-prix d’un complément liposomal le rend beaucoup plus attractif que les compléments classiques.
[ux_banner height=”500px” bg=”381″] [text_box position_x=”50″ position_y=”50″]

VITAMINE D

La vitamine D joue un rôle clé dans le maintien de notre santé, en aidant à réguler le métabolisme de la plupart des tissus de notre corps.

[/text_box] [/ux_banner]

Changement d’habitudes alimentaires

La vitamine D est un nutriment naturellement présent, en quantités modérées, dans les poissons gras et les jaunes d’œufs. Si vous cherchez à booster vos taux de vitamine D, il est fortement recommandé de modifier vos apports nutritionnels en misant sur les aliments riches en vitamine D. A suivre, voici quelques exemples d’aliments à teneur élevée : (6)

AlimentsUI/ par rationMcg/ par portion% Apport journalier recommandé (AJR)
Saumon cuit (85 g)57014,2114
Espadon cuit (85 g)56614,1113
Huile de foie de morue (une cuillère à café)45011,290
Sardines à l’huile en conserve (égouttées – une tasse)2887,258
Thon naturel en conserve (85 g)681,714
Oeuf dur (50 g)441,19
Foie de boeuf – filet (80 g)401,08

La vitamine D3 est la forme de vitamine D la plus souvent retrouvée, autant dans les aliments et huiles d’origine animale, que dans la formulation de nombreux suppléments alimentaires. La vitamine D2 (ergocalciférol), tant qu’à elle, est naturellement présente dans certaines plantes et champignons, et moins fréquemment utilisée dans l’univers de la supplementation (6).

N’oubliez pas de vous exposer au soleil !

Vous savez déjà que l’exposition solaire stimule la formation de vitamine D en surface de la peau, mais dans quelle mesure ? Pourquoi est-ce si important de prendre le soleil et combien de temps faut-il s’exposer ? Plus de détails à suivre, prenez note : (14, 15)

  • L’importance du soleil pour l’organisme. La vitamine D qui est synthétisée par la peau sous l’action du soleil détient le pouvoir capital d’améliorer la qualité d’absorption du calcium et duphosphore contenu dans les aliments. Elle joue également un rôle clé dans le développement du squelette, le renforcement des défenses immunitaires et la formation des globules rouges.
  • Combien de temps faut-il s’exposer au soleil ? Exposez votre corps de cinq à quinze minutes en moyenne, au niveau du visage, des bras et mains, environ deux à trois fois par semaine durant les mois d’été. N’oubliez pas d’utiliser une protection solaire pour les expositions prolongées.
  • Problématique liée à l’exposition solaire. La production de vitamine Dà même la peau sous l’action du soleil diminue avec l’âge. C’est pourquoi modifier ses habitudes, vêtements et accroître ses activités en plein air est un facteur essentiel afin deréguler ses taux de vitamine D. Comme vous le savez, une autre conséquence directe de l’exposition au soleil, est l’accélération du photo-vieillissement, l’apparition des rides et ridules d’expression et le risque de mélanomes. Pensez-y, à consommer avec modération !

Nos conclusion

Vous vous sentez épuisé, et souffrez de douleurs au niveau des os ? Le cas échéant, dépêchez-vous de réaliser un bilan sanguin afin de surveiller vos taux de vitamine D. C’est pourquoi, si vous souhaitez prévenir ou traiter une carence en vitamine D, nous vous conseillons le complément liposomal Sundt, qui comblera 100% de vos apports journaliers recommandés, grâce à sa formulation avant-guardiste.

La technologie liposomale vous garantit une meilleure biodisponibilité de ce nutriment, de manière naturelle et optimisée. Les compléments Sundt sont adaptés aux personnes coeliaques et qui ne consomment pas de sucres. Enfin, cerise sur le gâteau : la vitamine D est directement absorbée par l’organisme grâce aux liposomes qui facilitent son transport. Ainsi, plus besoin de vous préoccuper de votre exposition au soleil au quotidien !

Si ce guide sur la carence en vitamine D vous a plu, alors n’hésitez pasà partager cet article sur les réseaux, et à nous laisser votre avis ou question en commentaire. Au plaisir de vous lire

Références(15)

  1. Vitamin D deficiency in adults: when to test and how to treat. Kurt A Kennel 1, Matthew T Drake, Daniel L Hurley Affiliations expand. PMID: 20675513 PMCID: PMC2912737 DOI: 10.4065/mcp.2010.0138. Review Mayo Clin Proc. 2010 Aug;85(8):752-7; quiz 757-8. doi: 10.4065/mcp.2010.0138.
  2. Holick MF. High prevalence of vitamin D inadequacy and implications for health. Mayo Clin Proc. 2006;81:353-373 [PubMed] [Google Scholar].
  3. Hossein-Nezhad A, Holick MF. Vitamin D for health: a global perspective. Mayo Clin Proc. 2013 Jul;88(7):720-55.
  4. Thacher TD, Fischer PR, Strand MA, Pettifor JM. Nutritional rickets worldwide: causes and future directions. Ann Trop Paediatr. 2006; 26 (1): 1-16 [PubMed] [Google Scholar].
  5. Vitamin D Insufficiency. Tom D. Thacher, MD and Bart L. Clarke, MD. Mayo Clin Proc. 2011 Jan; 86(1): 50–60. doi: 10.4065/mcp.2010.0567.
  6. Global prevalence and disease burden of vitamin D deficiency: a roadmap for action in low- and middle-income countries. Daniel E. Roth, Steven A. Abrams, John Aloia, Gilles Bergeron,Megan W. Bourassa,Kenneth H. Brown, Mona S. Calvo, Kevin D. Cashman,Gerald Combs, Luz María De-Regil,9 Maria Elena Jefferds,Kerry S. Jones,a Hallie Kapner, Adrian R. Martineau,Lynnette M. Neufeld,Rosemary L. Schleicher,Tom D. Thacher, and Susan J. Whiting. Ann N Y Acad Sci. Author manuscript; available in PMC 2020 Jun 23. Published in final edited form as:Ann N Y Acad Sci. 2018 Oct; 1430(1): 44–79. Published online 2018 Sep 18. doi: 10.1111/nyas.13968
  7. Vitamin D supplementation in the prevention and management of major chronic diseases not related to mineral homeostasis in adults: research for evidence and a scientific statement from the European society for clinical and economic aspects of osteoporosis and osteoarthritis (ESCEO. Luisella Cianferotti, Francesco Bertoldo, Heike A. Bischoff-Ferrari, Olivier Bruyere, Cyrus Cooper, Maurizio Cutolo, John A. Kanis, Jean-Marc Kaufman, Jean-Yves Reginster, Rene Rizzoli, Maria Luisa Brandi Endocrine. 2017; 56(2): 245–261. Published online 2017 Apr 7. doi: 10.1007/s12020-017-1290-9. PMCID: PMC6776482.
  8. Hathcock JN, Shao A, Vieth R, Heaney R. Risk assessment for vitamin D. I am J Clin Nutr. 2007; 85: 6-18.
  9. Informe del Comité Científico de la Agencia Española de Seguridad Alimentaria y Nutrición (AESAN) sobre Ingestas Nutricionales de Referencia para la población española.
  10. Keller B. Liposomes in nutrition. 2001.
  11. Bi Y et al. Liposomal Vitamin D3 as an Anti-aging Agent for the Skin.
  12. Liposomal-encapsulated Ascorbic Acid: Influence on Vitamin C Bioavailability and Capacity to Protect Against Ischemia–Reperfusion Injury. Janelle L. Davis, Hunter L. Paris, Joseph W. Beals, Scott E. Binns, Gregory R. Giordano, Rebecca L. Scalzo, Melani M. Schweder, Emek Blair and Christopher Bell. Journal ListNutr Metab Insightsv.9; 2016PMC4915787.
  13. Liposomes for Enhanced Bioavailability of Water-Insoluble Drugs: In Vivo Evidence and Recent Approaches. Mi-Kyung Lee. Pharmaceutics. 2020 Mar; 12(3): 264. Published online 2020 Mar 13. doi: 10.3390/pharmaceutics12030264 PMCID: PMC7151102 ArticlePubReaderPDF–2.9MCitation.
  14. The known health effects of UV. Newsroom. WHO TEAM Environment, Climate Change and Health. World Health Organization (Organización Mundial de la Salud u OMS, en español) Publicado el 16 de octubre de 2017.
  15. Vitamin D for Health: A Global Perspective Arash Hossein-nezhad, Michael F. HolickMayo Clin Proc. Author manuscript; available in PMC 2014 Jul 1.Published in final edited form as: Mayo Clin Proc. 2013 Jul; 88(7): 720–755. Published online 2013 Jun 18. doi: 10.1016/j.mayocp.2013.05.011PMCID: PMC3761874.
Précédent Vitamine B12 bienfaits : apports nutritionnels Suivant Où trouver de la vitamine D pour augmenter ses taux ?
Article scientifique
Vitamin D deficiency in adults: when to test and how to treat. Kurt A Kennel 1, Matthew T Drake, Daniel L Hurley Affiliations expand. PMID: 20675513 PMCID: PMC2912737 DOI: 10.4065/mcp.2010.0138. Review Mayo Clin Proc. 2010 Aug;85(8):752-7; quiz 757-8. doi: 10.4065/mcp.2010.0138.
Aller à la source
Article scientifique
Holick MF. High prevalence of vitamin D inadequacy and implications for health. Mayo Clin Proc. 2006;81:353-373 [PubMed] [Google Scholar].
Aller à la source
Article scientifique
Hossein-Nezhad A, Holick MF. Vitamin D for health: a global perspective. Mayo Clin Proc. 2013 Jul;88(7):720-55.
Aller à la source
Article scientifique
Thacher TD, Fischer PR, Strand MA, Pettifor JM. Nutritional rickets worldwide: causes and future directions. Ann Trop Paediatr. 2006; 26 (1): 1-16 [PubMed] [Google Scholar].
Aller à la source
Article scientifique
Vitamin D Insufficiency. Tom D. Thacher, MD and Bart L. Clarke, MD. Mayo Clin Proc. 2011 Jan; 86(1): 50–60. doi: 10.4065/mcp.2010.0567.
Aller à la source
Article scientifique
Global prevalence and disease burden of vitamin D deficiency: a roadmap for action in low- and middle-income countries. Daniel E. Roth, Steven A. Abrams, John Aloia, Gilles Bergeron,Megan W. Bourassa,Kenneth H. Brown, Mona S. Calvo, Kevin D. Cashman,Gerald Combs, Luz María De-Regil,9 Maria Elena Jefferds,Kerry S. Jones,a Hallie Kapner, Adrian R. Martineau,Lynnette M. Neufeld,Rosemary L. Schleicher,Tom D. Thacher, and Susan J. Whiting. Ann N Y Acad Sci. Author manuscript; available in PMC 2020 Jun 23. Published in final edited form as:Ann N Y Acad Sci. 2018 Oct; 1430(1): 44–79. Published online 2018 Sep 18. doi: 10.1111/nyas.13968
Aller à la source
Article scientifique
Vitamin D supplementation in the prevention and management of major chronic diseases not related to mineral homeostasis in adults: research for evidence and a scientific statement from the European society for clinical and economic aspects of osteoporosis and osteoarthritis (ESCEO. Luisella Cianferotti, Francesco Bertoldo, Heike A. Bischoff-Ferrari, Olivier Bruyere, Cyrus Cooper, Maurizio Cutolo, John A. Kanis, Jean-Marc Kaufman, Jean-Yves Reginster, Rene Rizzoli, Maria Luisa Brandi Endocrine. 2017; 56(2): 245–261. Published online 2017 Apr 7. doi: 10.1007/s12020-017-1290-9. PMCID: PMC6776482.
Aller à la source
Article scientifique
Hathcock JN, Shao A, Vieth R, Heaney R. Risk assessment for vitamin D. I am J Clin Nutr. 2007; 85: 6-18.
Aller à la source
Article scientifique
Informe del Comité Científico de la Agencia Española de Seguridad Alimentaria y Nutrición (AESAN) sobre Ingestas Nutricionales de Referencia para la población española.
Aller à la source
Article scientifique
Keller B. Liposomes in nutrition. 2001.
Aller à la source
Article scientifique
Bi Y et al. Liposomal Vitamin D3 as an Anti-aging Agent for the Skin.
Aller à la source
Article scientifique
Liposomal-encapsulated Ascorbic Acid: Influence on Vitamin C Bioavailability and Capacity to Protect Against Ischemia–Reperfusion Injury. Janelle L. Davis, Hunter L. Paris, Joseph W. Beals, Scott E. Binns, Gregory R. Giordano, Rebecca L. Scalzo, Melani M. Schweder, Emek Blair and Christopher Bell. Journal ListNutr Metab Insightsv.9; 2016PMC4915787.
Aller à la source
Article scientifique
Liposomes for Enhanced Bioavailability of Water-Insoluble Drugs: In Vivo Evidence and Recent Approaches. Mi-Kyung Lee. Pharmaceutics. 2020 Mar; 12(3): 264. Published online 2020 Mar 13. doi: 10.3390/pharmaceutics12030264 PMCID: PMC7151102 ArticlePubReaderPDF–2.9MCitation.
Aller à la source
Article scientifique
The known health effects of UV. Newsroom. WHO TEAM Environment, Climate Change and Health. World Health Organization (Organización Mundial de la Salud u OMS, en español) Publicado el 16 de octubre de 2017.
Aller à la source
Article scientifique
Vitamin D for Health: A Global Perspective Arash Hossein-nezhad, Michael F. HolickMayo Clin Proc. Author manuscript; available in PMC 2014 Jul 1.Published in final edited form as: Mayo Clin Proc. 2013 Jul; 88(7): 720–755. Published online 2013 Jun 18. doi: 10.1016/j.mayocp.2013.05.011PMCID: PMC3761874.
Aller à la source