Anti-diarrhéiques : que manger contre la diarrhée ?

Tout d’abord, la diarrhée est une affection de santé connue de tous, avec en moyenne 1 à 2 épisodes par an. En général, les apports alimentaires en anti-diarrhéiques suffisent à faire disparaitre les symptômes, en seulement quelques jours . Ainsi, ce mode d’alimentation répond aux appellations de régime “doux”, “fade” ou alimentation mixée. Avec pour objectif premier de consommer des aliments faciles à avaler, et digérer. Enfin, ce régime mise sur les astringents pour éponger l’eau des selles, et les rendre compactes.

De fait, la diarrhée est un trouble intestinal marqué par des selles plus liquides, molles et régulières. Cela dit, elle peut être combinée avec d’autres symptômes – distension abdominale ou vomissements, entre autres. Aussi, pour mettre fin à la diarrhée, il est indiqué de suivre un régime restrictif à base d’anti-diarrhéiques, jusqu’à disparition des symptômes. Au cours de ce dossier, retrouvez plus de détails sur la symptomatologie de la diarrhée, ainsi que les meilleurs aliments et suppléments anti-diarrhéiques.

Eléments clés

  • Tout d’abord, la diarrhée est un trouble intestinal dont chaque individu souffre 1 à 2 fois par an. Cela dit, il peut s’agir d’un symptôme de tout autre trouble de santé – comme le syndrome du côlon irritable. Un régime alimentaire anti-diarrhéique adapté est le traitement numéro un.
  • L’alimentation anti-diarrhéique répond à diverses appellations – telles que régime doux, fade ou astringent. Il est courant de privilégier une alimentation liquide le premier jour. Par la suite, le traitement anti-diarrhéique consiste à limiter les graisses, produits laitiers et fibres insolubles. Avec une exception pour les yaourts, qui restent autorisés.
  • Certains suppléments s’imposent comme d’excellents anti-diarrhéiques – tels que les probiotiques et prébiotiques. Les probiotiques permettent de reconstituer la flore à l’aide de “bonnes” bactéries intestinales, pour renforcer le microbiote. Tandis que les prébiotiques servent de nourriture aux probiotiques, pour rééquilibrer la flore intestinale.

Tout ce que vous devez savoir sur les anti-diarrhéiques

Un épisode de diarrhée n’est le plus souvent qu’un “mauvais moment à passer”. Cela dit, il s’agit parfois d’un symptôme révélateur d’un trouble de santé annexe – comme le syndrome du côlon irritable. Dans ce cas précis, il est davantage question de diarrhée chronique – soit une prolongation des symptômes pendant plus de 2 semaines. En général, la diarrhée est souvent liée à une gastro-entérite passagère, d’origine virale ou bactérienne, ou à une intoxication alimentaire. A suivre, plus de détails sur les meilleurs traitements anti-diarrhéiques – via l’alimentation ou la supplémentation.

La diarrhée est une affection de santé dont tout le monde souffre, 1 à 2 fois par an. (Source : Mironova: 125569719/ 123rf.com)

Quels sont les aliments anti-diarrhéiques ?

Aucune étude scientifique n’a établi un lien officiel entre le “régime doux”, et la disparition des symptômes de diarrhée. Cependant, il est vrai que de nombreuses personnes ont observé une relation étroite entre la prise de probiotiques, et l’amélioration des symptômes ; en particulier, dans le cas des diarrhées post-antibiotiques (1). Alors, que manger sans risques, en cas de gastro-entérite (2, 3, 4) ?

  • Premier jour : uniquement des liquides, de préférence. Soupes ou infusions (citron vert, camomille ou menthe poivrée).
  • Fractionnez vos apports en 6 petits repas par jour : attention à manger lentement, et bien mastiquer. Si possible, une petite sieste de digestion après le déjeuner et dîner.
  • Tenez-vous éloigné de tous les aliments laxatifs : de type agrumes, prunes et pruneaux, café ou édulcorants artificiels.
  • Evitez les plats épicés : tant que perdurent les symptômes de diarrhée, ne consommez ni épicé, ni trop salé (sel autorisé, mais avec modération).
  • Attention aux aliments transformés : trop gras, frits, raffinés, ou à teneur élevée en sucres.
  • Restez à l’écart des crudités, et tous légumes verts crus : en effet, tous les aliments crus ont tendance à stimuler les symptômes de diarrhée – ballonnements et flatulences. Misez davantage sur les légumes bouillis.
  • Ralentissez les produits laitiers : il est fréquent que les symptômes de diarrhée provoquent une intolérance passagère au lactose. Misez sur les yaourts, si ce n’est pas le cas.
  • Privilégiez les aliments astringents : comme le riz, pommes de terre ou carottes bouillies. Enfin, misez aussi sur les bananes, pommes et coings, une fois passés les premiers jours.
  • Eliminez toutes les sources de fibres de votre alimentation : de fait, les aliments riches en fibres ont tendance à aggraver les symptômes.

Quels sont les liquides autorisés pour une alimentation anti-diarrhéique ?

En premier lieu, la diarrhée implique une forte perte de liquides. C’est pourquoi, il est nécessaire de combler cette perte, grâce à la consommation de soupes, bouillons, infusions ou jus de fruits – sauf le jus de pomme, qui a tendance à stimuler les symptômes.De fait, il est essentiel de se réhydrater suffisamment durant la diarrhée. Néanmoins, l’eau n’est pas suffisamment riche en sels et électrolytes, pour combler les pertes (3).

De plus, la limonade alcaline est une excellente boisson anti-diarrhéique réhydratante. Pour une limonade maison : ajoutez le jus d’un demi-citron à 1 litre d’eau, 2 cuillères à soupe de sucre, 1/2 cuillère à café de sel et 1/2 cuillère de bicarbonate. En parallèle, limitez au maximum les boissons gazeuses ou isotoniques – riches en sucres ou édulcorants. Enfin, évitez les boissons trop chaudes qui stimulent le transit intestinal (4).

Le régime anti-diarrhéique est également connu sous le nom de “régime doux”, fade ou astringent. La plupart du temps, on privilégie une alimentation uniquement liquide les premiers jours. (Source : Carson: 36472547/ 123rf.com)

Comment reprendre une alimentation normale après des anti-diarrhéiques ?

En premier lieu, il est essentiel de suivre un régime anti-diarrhéique adapté à ses symptômes de diarrhée. Cela dit, une fois que le transit est rééquilibré, il est temps de retrouver une alimentation plus classique. Ci-dessous, voici les étapes à suivre pour une reprise progressive (4) :

  • Réintroduction des fruits : bananes, coings, pommes et poires mûres – sans la peau, cuites ou sous forme de compotes.
  • Ajout progressif des légumes frais : cependant, consommez-les à nouveau uniquement en dernière phase de régime anti-diarrhéique.
  • Consommation modérée de produits laitiers : tout d’abord, les yaourts, puis le fromage frais, caillé ou lait écrémé. Enfin, en dernière phase, le lait entier et la crème.
  • Privilégiez les légumes écrasés, ou en purées.
  • Misez sur les viandes et poissons bouillis, ou grillés.
  • Préférez les oeufs durs, brouillés ou omelettes – avec de l’huile d’olive.

Anti-diarrhéiques : petit-déjeuner idéal

Pour bien démarrer la journée : privilégiez le kéfir, ou yaourt allégé au petit-déjeuner. De plus, misez sur les aliments probiotiques naturels, riches en ferments lactiques tels que le Lactobacillus Casei.

Enfin, ajoutez à votre petit déjeuner du pain ou des crackers non raffinés, de la gelée de coing, du blanc de dinde, poulet ou jambon – selon votre gré (4).

Anti-diarrhéiques : idées de déjeuner adaptés

En vérité, les régimes anti-diarrhéiques nous incitent à manger moins durant quelques jours – pour laisser le corps au repos. Cela dit, il ne s’agit pas de manger des repas insipides. Aussi, voici quelques idée de menus pour le déjeuner, afin de varier votre alimentation (5) :

  • Bouillon de légumes, volailles (dinde ou poulet), fruits ou yaourt écrémé.
  • Riz, merlu ou cabillaud grillé ou à la vapeur, carottes et pommes de terre bouillis, banane mûre.
  • Velouté de carottes, morue grillée au four, pain grillé et fruits en dessert.
  • Macaronis sautés avec des courgettes, poulet grillé, pain, yaourt écrémé.
  • Soupe aux vermicelles, sole grillée, pain et fruits en dessert.
Exemple de déjeuner contre la diarrhée : soupe aux vermicelles, sole grillée, pain et fruits. (Source : Alexander: 86940812/ 123rf.com)

Anti-diarrhéiques : exemples de menus dîner

Enfin, au goûter ou en collation, misez sur la pomme cuite – riche en pectine et fibres insolubles à effet astringent – une banane mûre, ou yaourt écrémé. L’objectif étant de fractionner les apports alimentaires en 5 à 6 petits repas par jour. A suivre, quelques exemples de dîner (5).

  • Velouté de courgettes, dorade et pommes de terre au four, pain et fruits.
  • Filet de poulet grillé avec des spaghettis, pain grillé et fruits.
  • Omelette de pommes de terre, blanc de dinde, pain et fruits.
  • Velouté de potiron, poisson grillé, pomme de terre bouillie, pain et fruits.
  • Poitrine de dinde au four, riz blanc sauté, pain grillé et fruits.

Anti-diarrhéiques : quels sont les meilleurs suppléments ?

Chaque individu a la diarrhée au minimum une fois par an. Cela dit, certaines personnes ont une prédisposition naturelle – en cas de maladie coeliaque ou syndrome du colon irritable, notamment. Un supplément tel que la curcumine liposomale Sundt, se démarque par un fort pouvoir anti-inflammatoire, idéal pour soulager le côlon irritable (6).

Suppléments probiotiques

De fait, les suppléments en probiotiques ont prouvé leur efficacité comme traitement anti-diarrhéique. Notamment contre la diarrhée post-antibiotiques, ou due à une intolérance au lactose (1, 7, 8).

Néanmoins, parmi les multiples suppléments probiotiques au choix sur le marché, difficile parfois de s’y retrouver ! Alors, comment déterminer les souches de probiotiques adaptées à ses propres symptômes de diarrhée ?

  • Bifidobacterium Lactis. Restauration de la flore intestinale. Adapté aux symptômes de diarrhée, et constipation (9).
  • Lactobacillus Rhamnosus. Prévention des troubles intestinaux. Traitement contre la diarrhée infectieuse aiguë, et post-antibiotiques (10).
  • Saccharomyces cerevisiae. Champignon qui freine la prolifération des “mauvaises” bactéries, et atténue la diarrhée des adultes et enfants (11).
  • Lactobacillus Plantarum. Efficace pour soulager l’ensemble des symptômes associés au syndrome du côlon irritable (10).
Au petit-déjeuner, misez sur les yaourts écrémés ou le kéfir. (Source : Gstockstudio: 43777912/ 123rf.com)

Les prébiotiques et les anti-diarrhéiques

Enfin, en cas de diarrhée post-antibiotiques, les spécialistes conseillent de combiner la prise simultanée de suppléments probiotiques et prébiotiques. En effet, ces derniers nourrissent nos “bonnes” bactéries intestinales, et facilitent l’action des probiotiques. Ainsi, parmi les plus courants, misez sur les fructo-oligosaccharides, l’inuline et le lactulose (12).

En conclusion

Enfin, la diarrhée fait partie des affections de santé courantes, dont chaque individu souffre 1 à 2 fois par an. De fait, les symptômes de diarrhée disparaissent le plus souvent en quelques jours seulement. Cela dit, il est essentiel pour cela de suivre un régime anti-diarrhéique, plus connu sous le nom de régime doux, fade ou astringent.

Ainsi, aliments et suppléments anti-diarrhéiques, idées de menus du petit-déjeuner au dîner, recommandations de suppléments et indications sur l’usage de probiotiques et prébiotiques… Vous êtes maintenant un véritable expert en traitement anti-diarrhéique. Alors, dites adieu à la diarrhée, et retrouvez au plus vite votre qualité de vie !

Notre article vous a plu ? Aussi, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Enfin, nous serons heureux de lire votre avis en commentaire, merci !

Références (12)

1. Fàbregas Escurriola M. La diarrea, la dieta y los probióticos [Internet]. AMF Actualización en Medicina de Familia; 2020 [cited 4 December 2020].
Source

2. Qué debes comer cuando tienes diarrea [Internet]. Medicalnewstoday.com. 2019 [cited 4 December 2020].
Source

3. Diarrea – Diagnóstico y tratamiento – Mayo Clinic [Internet]. Mayoclinic.org. 2020 [cited 4 December 2020].
Source

4. Rivera Irigoín R. RECOMENDACIONES DIETÉTICO-NUTRICIONALES EN LA DIARREA AGUDA [Internet]. FEAD Fundación Española del Aparato Digestivo; 2020 [cited 5 December 2020].
Source

5. Rivera Torres A, Morán Fagúndez L. Sociedad Andaluza de Nutrición Clínica y Dietética [Internet]. Sancyd.com. 2010 [cited 5 December 2020].
Source

6. Shehzad, A., Rehman, G. and Lee, Y.S. (2013), Curcumin in inflammatory diseases. BioFactors, 39: 69-77. [cited 8 December 2020].
Source

7. Goldenberg JZ, Lytvyn L, Steurich J, Parkin P, Mahant S, Johnston BC. Probiotics for the prevention of pediatric antibiotic-associated diarrhea. Cochrane Database Syst Rev. 2015;(12):CD004827 [cited 8 December 2020].
Source

8. Oak SJ, Jha R. The effects of probiotics in lactose intolerance: A systematic review. Crit Rev Food Sci Nutr. 2019;59(11):1675–83. [cited 8 December 2020].
Source

9. Bifidobacterias: MedlinePlus suplementos [Internet]. Medlineplus.gov. 2020 [cited 8 December 2020].
Source

10. Lactobacilo: MedlinePlus suplementos [Internet]. Medlineplus.gov. 2020 [cited 8 December 2020].
Source

11. Dos Santos Martins, Flaviano, Ferreira Barbosa, Flávio Henrique, Penna, Francisco José, Rosa, Carlos Augusto, Drummond Nardi, Regina Maria, Neves, Maria José, Nicoli, Jacques Robert, Estudo do potencial probiótico de linhagens de saccharomycescerevisiae através de testes in vitro. Revista de Biologia e Ciências da Terra [Internet]. 2005;5(2):0. [cited 8 December 2020].
Source

12. Pavón Belinchón P, Guillán Pavón B. Alimentos funcionales. Papel de los prebióticos en nutrición pediátrica [Internet]. Analesdepediatria.org. 2005 [cited 8 December 2020].
Source

Article scientifique
Fàbregas Escurriola M. La diarrea, la dieta y los probióticos [Internet]. AMF Actualización en Medicina de Familia; 2020 [cited 4 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Qué debes comer cuando tienes diarrea [Internet]. Medicalnewstoday.com. 2019 [cited 4 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Diarrea – Diagnóstico y tratamiento – Mayo Clinic [Internet]. Mayoclinic.org. 2020 [cited 4 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Rivera Irigoín R. RECOMENDACIONES DIETÉTICO-NUTRICIONALES EN LA DIARREA AGUDA [Internet]. FEAD Fundación Española del Aparato Digestivo; 2020 [cited 5 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Rivera Torres A, Morán Fagúndez L. Sociedad Andaluza de Nutrición Clínica y Dietética [Internet]. Sancyd.com. 2010 [cited 5 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Shehzad, A., Rehman, G. and Lee, Y.S. (2013), Curcumin in inflammatory diseases. BioFactors, 39: 69-77. [cited 8 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Goldenberg JZ, Lytvyn L, Steurich J, Parkin P, Mahant S, Johnston BC. Probiotics for the prevention of pediatric antibiotic-associated diarrhea. Cochrane Database Syst Rev. 2015;(12):CD004827 [cited 8 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Oak SJ, Jha R. The effects of probiotics in lactose intolerance: A systematic review. Crit Rev Food Sci Nutr. 2019;59(11):1675–83. [cited 8 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Bifidobacterias: MedlinePlus suplementos [Internet]. Medlineplus.gov. 2020 [cited 8 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Lactobacilo: MedlinePlus suplementos [Internet]. Medlineplus.gov. 2020 [cited 8 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Dos Santos Martins, Flaviano, Ferreira Barbosa, Flávio Henrique, Penna, Francisco José, Rosa, Carlos Augusto, Drummond Nardi, Regina Maria, Neves, Maria José, Nicoli, Jacques Robert, Estudo do potencial probiótico de linhagens de saccharomycescerevisiae através de testes in vitro. Revista de Biologia e Ciências da Terra [Internet]. 2005;5(2):0. [cited 8 December 2020].
Go to source
Article scientifique
Pavón Belinchón P, Guillán Pavón B. Alimentos funcionales. Papel de los prebióticos en nutrición pediátrica [Internet]. Analesdepediatria.org. 2005 [cited 8 December 2020].
Go to source
This entry was posted in Blog and tagged .